Frank De Winne: lancement réussi de la fusée Soyouz

La fusée est partie à 12h34, depuis la plate-forme utilisée pour le lancement du premier Spoutnik il y a cinquante ans. Huit minutes après son décollage, la capsule s'est positionnée dans la trajectoire ad hoc en vue d'être arrimée à l'ISS vendredi, à quelque 350 km d'altitude.

A l'occasion de son deuxième vol dans l'espace, l'astronaute belge Frank De Winne est accompagné du Russe Roman Romanenko et du Canadien Robert Thirsk. Il restera six mois dans l'ISS et, durant les deux derniers mois de la mission, il sera le premier européen à assumer le commandement de l'ISS.

Un des principaux défis qui attend le commandant De Winne au cours de cette mission est fixé pour le mois de septembre lorsqu'il devra "attraper" à l'aide d'un robot articulé canadien un vaisseau japonais non habité.

Contrairement au premier voyage spatial de onze jours en 2002, la Belgique n'intervient pas financièrement dans cette expédition. Aucune expérience belge spécifique ne sera en outre effectuée au cours de ces six prochains mois à bord de l'ISS.

Un projet phare

L'aventure de Frank De Winne peut commencer, a commenté le prince Philippe présent à Baïkonour, "je trouve cela fantastique". Le prince a reconnu qu'il avait ressenti beaucoup d'émotion au départ de l'astronaute. Il s'est également dit fier de Frank De Winne et de ce qu'il a accompli. Le prince considère également comme un "projet phare" le fait que le commandement de l'ISS ait été attribué au deuxième belge à se rendre dans l'espace. C'est le résultat d'un long travail du monde scientifique et du secteur de l'entreprise. La collaboration internationale est également importante et la Belgique est un partenaire clé de l'Agence spatiale européenne.

La ministre de la Politique scientifique Sabine Laruelle a déclaré être très fière de l'astronaute et a précisé que son cur battait très fort au moment du décollage. Quant au ministre de la Défense Pieter De Crem, il a dit être assez impressionné. Le ministre estime que ce que Frank De Winne a réussi est le fruit des nombreux efforts effectués, en particulier de la Défense, qui s'est notamment occupée de la formation de l'astronaute. Frank De Winne est un exemple de ce qui est possible, selon le ministre. Il espère que son cas va pouvoir créer une sorte de 'biotope', pour les plus jeunes notamment.

(A.L. avec Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK