France: n'oubliez pas la vignette Crit'Air, obligatoire si vous voyagez dans certaines villes

France:
2 images
France: - © GEOFFROY VAN DER HASSELT - AFP

Bientôt en vacances en France? Si vous avez décidé de voyager dans certaines villes de l'Hexagone, cet été, où même le reste de l'année, assurez-vous de posséder le certificat de la qualité de l'air "Crit'Air".

Il s'agit d'un petit autocollant rond obligatoire à apposer sur votre voiture si vous circulez dans certaines villes dites "de basses émissions".

ZCR et ZPA, késako?

Les zones de basses émissions sont instaurées dans certaines agglomérations françaises, c'est le cas de Paris, Grenoble, Lille et Strasbourg.

Ce sont des "zones de circulation restreinte" (ZCR), qui autorisent uniquement les véhicules appartenant aux catégories déterminées par l’autorité compétente et ayant la vignette correspondante. Un panneau signalétique est présent aux entrées et sorties des villes pour préciser les vignettes autorisées et les jours et horaires d’application de ces restrictions de circulation. 

Ces mêmes villes ont également mis en place des "zones de protection de l'air" (ZPA), pour lesquelles des restrictions de circulation peuvent être instaurées temporairement en cas de pic de pollution atmosphérique persistant ou intense.

Amende entre 68 et 135 euros

Si vous n'avez pas cette vignette, vous risquez une amende allant de 68 à 135 euros. Son prix débute à 3,11 € pour les demandes formulées à partir du 1er mars 2018. Elle vous sera livré par voie postale dans les 20 jours suivants la demande. 

Il est aussi important de mentionner que cela vous concerne uniquement si vous rentrez dans les villes et non si vous ne faites que passer par les autoroutes.

Il existe 6 types de certificats différents, décernés en fonction des émissions de polluants atmosphériques locaux émis par votre véhicule.

Tableau de classification des véhicules

On distingue d'abord les véhicules en fonction de leur catégorie: 2 roues, voitures, véhicules utilitaires et poids lourds. Vient ensuite la distinction diesel/essence et finalement la norme EURO mise en place par l'Union Européenne. Elle est décisive dans l'attribution de la vignette. Et dans le prix que vous allez payer.

Sur la gauche sont affichés les certificats: 1, 2, 3, 4, 5 et non classés. Plus le numéro de certificat est élevé, plus le véhicule pollue. 

La catégorie "non classés" est relative aux véhicules qui ne peuvent obtenir aucune vignette Crit’Air. C'est le cas notamment pour toute les voitures immatriculées avant le 1er janvier 1997.

Quelle est la démarche à suivre?

Que vous soyez immatriculé en France ou à l'étranger, rendez-vous sur le site officiel du ministère de la Transition écologique. C'est le seul et unique moyen de vous la procurer, attention aux sites frauduleux.

Vous y trouverez un formulaire à compléter avec les informations de votre véhicule: numéro et date d'immatriculation, numéro de série, catégorie et marque du véhicule... Vous devez également fournir une copie du certificat d'immatriculation. Vous pouvez également procéder à une simulation pour connaître la classification de votre voiture. 

Une fois acquis, le certificat est valable tant qu'il est lisible et le véhicule conserve ce classement environnemental tout au long de sa vie. A condition de ne pas changer de voiture ou de plaque, la vignette reste valable d'année en année.

Le prix de cette vignette débute à 3,11 € pour les demandes formulées à partir du 1er mars 2018 et vous sera livré dans les 20 jours suivants la demande. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK