France: affrontements lors d'une vaste opération d'expulsions à Notre-Dame-des-Landes

Des affrontements ont éclaté lundi matin lors d'une vaste opération d'expulsions par la gendarmerie d'occupants illégaux à Notre-Dame-des-Landes, dans l'ouest de la France, près de trois mois après l'abandon d'un projet d'aéroport.

Les gendarmes mobiles déployés en nombre sur place ont tiré des grenades lacrymogènes ainsi que des grenades assourdissantes en réponse à des tirs de projectiles, ont constaté des journalistes de l'AFP.

"A partir de 06H00 ce matin (...) la gendarmerie nationale débutera une opération d'expulsion des occupants illégaux des terrains de la zone de Notre-Dame-des-Landes", avait annoncé le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

"L'opération (...) vient mettre à exécution des décisions de justice pour procéder à l'expulsion des occupants les plus radicaux", a précisé le ministère.

Les accès principaux d'une route de la zone, devenue le symbole de l'occupation illégale, ont été bloqués dans la nuit, a constaté l'AFP.

Plusieurs épaves de voitures étaient complètement renversées sur et au bord de la route, alors que les journalistes étaient empêchés d'accéder au site.

Un très important dispositif de gendarmes mobiles a été mobilisé, avec des files de camions stationnés sur un côté de la route, feux allumés sous le brouillard.

"Ça commence", a déclaré une occupante à l'AFP. "Ils font des sommations, ils virent les barricades".

Cette opération de grande ampleur, prévue sur plusieurs jours, doit mobiliser au total quelque 2.500 militaires.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK