Fourniture d'énergie: "Stop" au démarchage à domicile, dit Test-Achats

Ils proposent de comparer les prix du marché pour permettre de choisir le fournisseur le plus adapté aux besoins du consommateur. Mais ces comparaisons sont incomplètes, biaisées et contestables
Ils proposent de comparer les prix du marché pour permettre de choisir le fournisseur le plus adapté aux besoins du consommateur. Mais ces comparaisons sont incomplètes, biaisées et contestables - © DIRK WAEM - BELGA

Certains fournisseurs d’énergie n’hésitent pas à recourir à la vente au porte-à-porte pour élargir leur clientèle. Mais les techniques de vente utilisées pour arracher un contrat sont souvent peu louables, pour ne pas dire malhonnêtes.

Les démarcheurs se présentent comme des gestionnaires du réseau, voire même comme des courtiers en énergie, pour pouvoir passer la porte.

Ils proposent de comparer les prix du marché pour permettre de choisir le fournisseur le plus adapté aux besoins du consommateur. Mais ces comparaisons sont incomplètes, biaisées et contestables. En fin de compte, le démarcheur recommandera le contrat de son fournisseur, tandis que ceux encore moins chers passent à la trappe.

Une fois le contrat signé, le consommateur abusé payera plus cher et devra ensuite mener des démarches administratives laborieuses pour changer de contrat.

Test-Achats et ses partenaires reçoivent aujourd’hui des nombreuses plaintes relatives à ce type de pratique et aux abus qui, parfois, en découlent. L'organisme indépendant entend aujourd'hui sensibiliser les consommateurs.

Un autocollant pour dire "stop"

Pour un public vulnérable, il est parfois difficile de dire non à ces vendeurs professionnels. Élaboré par Test-Achat, l’autocollant "Pas de démarchage" permettra de dissuader certains démarcheurs, et offre par ailleurs une protection renforcée. Si un démarcheur se présente malgré tout en ignorant l’autocollant, cela est considéré comme une "pratique commerciale agressive" et peut être sanctionné comme telle. Les consommateurs peuvent porter plainte au SPF Économie via le site pointdecontact.belgique.be.

Par ailleurs des comparateurs de tarifs gaz et électricité existent (www.test-achats.be/comparergazelectricite) pour permettre aux consommateurs de trouver le fournisseur le plus avantageux pour eux. Les consommateurs peuvent réaliser jusqu’à 190 EUR d’économies annuelle.

Impossibilité d’interdire le démarchage

S’attaquer à la législation européenne en espérant interdire la possibilité pour les vendeurs de faire du démarchage à domicile a malheureusement peu de chance d’aboutir. Et la législation belge ne peut, dans l’état actuel des choses, prévoir de mesures plus restrictives que la législation européenne.

C’est ce qu’a jugé la Cour de Justice de l’Union Européenne le 10 juillet 2014 en condamnant la Belgique en raison de sa législation nationale plus sévère que ce qui était autorisé par le droit européen en matière de démarchage à domicile.

Le démarchage positif selon la FEBEG

"La vente porte à porte participe à la dynamique du marché de l’énergie", affirme par communiqué la FEBEG, la Fédération belge des entreprises électriques et gazières.

"Le démarchage à domicile est une approche commerciale répandue et légitime dans le secteur de l’énergie, comme dans d’autres secteurs. Cette communication de Test-Achat pourrait donner à penser que les fournisseurs d’énergie se livrent de façon systématique à des pratiques malhonnêtes, ce qui est inexact. De nombreux indicateurs démontrent au contraire que le niveau de satisfaction de la clientèle est l’une des premières priorités des fournisseurs. Les fournisseurs sont d’ailleurs favorables à l’instauration d’un label de qualité pour le démarchage à domicile."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK