Intempéries: plusieurs camps scouts évacués

Une quarantaine de scouts de La Louvière ont écourté leur camp jeudi matin à Monceau-en-Ardenne à la suite des intempéries, selon l'organisation Les Scouts. Près de quarante jeunes de 8 à 15 ans ont également quitté leur camp à Nimelette et une cinquantaine à Malmedy, selon l'association Scouts et guides pluralistes. "Un camp d'une quarantaine d'enfants de 8 à 12 ans a été relogé dans un local Patro d'Ellezelles", conclut le porte-parole, Jérôme Ramacker.

Les pompiers de Liège sollicités

Soixante-six scouts ainsi que leurs accompagnateurs ont été évacués mercredi en fin de soirée de leur camp installé à Plainevaux (Neupré), en province de Liège, a-t-on appris auprès de la police Seraing-Neupré. Ils ont pu être rassemblés dans une grange toute proche.

Les pompiers de Liège avaient été fortement sollicités durant toute la journée de mercredi avec plusieurs dizaines d'interventions. Ils sont sortis essentiellement pour effectuer des pompages mais également pour sécuriser bâtiments et habitations qui ont subi des dégâts dus à la météo. Les pompiers ont dû bâcher de nombreux toits qui ont vu leurs ardoises s'envoler. Des objets menaçants ont également été enlevés ou consolidés par les pompiers de Liège.

Camps scouts évacués à Jalhay

Cinq camps scouts ont été évacués mercredi dans la commune de Jalhay. En cause, la crue des rivières. Ces 300 jeunes, âgés de 10 à 18 ans, ont passé la nuit dans une salle et une école. Une nuit dans une bonne ambiance. Et ce jeudi matin, c'était donc l'heure des décisions sur la poursuite ou non du camp. Sur les cinq concernés, un seul va se poursuivre. Il s'agit de celui des scouts de Rance, près de Chimay, en camp à Solwaster. Pour eux, le camp va donc continuer, mais cette fois dans un bâtiment car sous tente, ça n'aurait plus été possible, comme l'explique Jaguar, l'une des animatrices: "On a fait un vote pour voir si on arrêtait le camp ou si on le continuait sous bâtiment, et presque tous les votes ont été pour continuer sous bâtiment parce qu'être ensemble, c'est ce qui compte. Il n'y a pas eu trop de dégâts dans notre camp, il y a juste beaucoup d'eau dans la prairie, tout va être trempé, donc autant qu'on soit bien au chaud à l'intérieur".

10 images
Pour les scouts de Rance, près de Chimay, en camp à Solwaster, le camp va donc continuer, mais cette fois dans un bâtiment car sous tente © Tous droits réservés

Dans la région de Rochefort les pompiers ont porté secours à 360 jeunes installés à proximité de la Lomme

Deux camps de mouvements de jeunesse ont dû être évacués, mercredi soir, en début de nuit de mercredi à jeudi à Han-sur-Lesse et Eprave (commune de Rochefort, en province de Namur). Le bourgmestre de Rochefort, François Bellot, est arrivé à Eprave jeudi peu avant 8h30 afin de prendre des nouvelles des enfants. Les pompiers de Rochefort sont intervenus mercredi vers 22h30 et au-delà de minuit pour ces camps qui avaient planté leurs tentes en bordure de rivière. Ils ont été évacués de manière préventive et non pas dans l'urgence, selon les précisions de François Bellot. Aucun incident n'est à déplorer. "Plus de 300 jeunes étaient exposés aux inondations sur la commune de Rochefort. Une soixantaine d'enfants originaires de Knokke (entre 12 et 16 ans) qui campaient à Eprave ont été évacués avec des véhicules de pompiers et relogés dans une salle de l'asbl "Accueil Famenne".

Ce jeudi matin, les "chefs scouts" sont revenus sur les lieux pour mesurer la hauteur de la Lomme. La veille, la rivière était montée de 2 mètres. Apparemment, c'est la décrue. Ce jeudi soir, ils dormiront encore à la salle de l'asbl et prendront la décision de réintégrer le camps ou de le lever.

300 autres jeunes campaient non loin de là, à Han-sur-Lesse. "Les plus jeunes (entre 9 et 12 ans) qui étaient aussi les plus proches de la rivière ont été évacués et hébergés chez le propriétaire de la parcelle qui avait la possibilité de les accueillir dans sa grange. Il y en avait une soixantaine". Ces animés étaient également originaires de Flandre et ont levé le camp avec un jour d'avance puisqu'ils devaient partir jeudi. Quelque 120 animés ont donc été évacués.

10 images
Les scouts de Knokke sont retournés sur les lieux à Rochefort © Tous droits réservés

Dans l'arrondissement de Namur

Les pompiers de Fosses-la-Ville sont intervenus pour des arbres tombés sur la chaussée à Floreffe et Mettet. Ceux d'Andenne ont également dû intervenir pour des branches d'arbres tombées sur la Nationale 90 qui relie Andenne à Namur. Les pompiers de Namur sont surtout intervenus mercredi pour le curage d'avaloirs bouchés.

Les pompiers de la zone Dinaphi (Dinant-Philippeville) sont quant à eux intervenus uniquement pour dégager des arbres qui étaient tombés sur la Route Communale à Cerfontaine.

Un camp de surf évacué au Coq

Un groupe d'enfants participant à un camp de surf au Coq a été évacué mercredi en raison de la météo tempétueuse, selon les pompiers du Coq. Les 23 enfants et leurs accompagnateurs passeront la nuit à l'abri.

Le groupe avait établi son camp de surf et de skate à la Ter Bieststraat au Coq. Il devait dormir dans des bus aménagés placés dans une prairie. Mais celle-ci est entourée de nombreux arbres. Vu le mauvais temps, il a été décidé mercredi soir d'évacuer les enfants. Ils ont été abrités au Zeepreventorium du Coq.

RTBF et Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK