Fortes chaleurs: la phase d'avertissement du plan "forte chaleur et ozone" activée dès dimanche

Phase d'avertissement du plan "forte chaleur et ozone" activée dès dimanche
Phase d'avertissement du plan "forte chaleur et ozone" activée dès dimanche - © Tous droits réservés

La phase d'avertissement du plan "forte chaleur et ozone" a été activée ce dimanche en raison des fortes températures prévues pour ce jour et les prochains jours, annonce la Cellule interrégionale de l'environnement (CELINE) dans un communiqué.

Dans son bulletin météo, l'Institut royal météorologique (IRM) prévoit des maxima pouvant atteindre 30 degrés et les concentrations d'ozone augmenteront à partir de lundi. "Selon les prévisions de l'IRM, la somme des différences entre les températures maximales prévues pour les 5 jours à venir et le seuil de 25°C atteint ou dépasse le seuil de 17°C", ce qui implique dès lors l'activation de la phase d'avertissement, précise la CELINE.

Limiter les efforts physiques en extérieur

Des concentrations importantes d'ozone peuvent avoir un effet néfaste sur la santé : diminution des fonctions respiratoires, irritation du nez, de la gorge, des yeux, toux, douleurs à la poitrine ou encore asthme chez les personnes sensibles. Ces réactions peuvent varier en intensité selon la concentration d'ozone : on considère qu'elles sont modérées lorsque la concentration se situe entre 240µg/m³ et 360µg/m³, et sévère au-delà de 360µg/m³.

En cas de pic d'ozone, il est donc conseillé de réduire considérablement tout effort physique en extérieur.

Les différentes phases du plan "forte chaleur et ozone"

La phase d'avertissement est la deuxième phase du plan "forte chaleur et ozone", elle précède la phase d'alerte, qui est déclenchée lorsque :

  • la température minimale moyenne est supérieure à 18 degrés durant trois jours consécutifs
  • la température maximale moyenne supérieure à 30 °C durant les mêmes trois jours consécutifs
  • lorsqu'une concentration horaire moyenne d'ozone, ainsi que les prévisions pour le lendemain, atteignent plus de 240µg/m³

La première phase, la phase de vigilance, est elle opérationnelle du 15 mai au 30 septembre de chaque année, peu importe la météo.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir