Footgate: "On ne peut pas laisser les supporters dans l'incertitude"

Interrogé sur le scandale qui éclabousse le football belge depuis ce mercredi, le président de l'Union belge de football (URBSFA) Gérard Linard a tenu à faire la part des choses. Les agents de joueurs soupçonnés de blanchiment d'argent, "on n'en est pas maîtres, ce n'est pas de notre ressort", a-t-il déclaré au micro de la RTBF. En revanche, il s'est dit "catastrophé" de ce qui "tombe sur le corps arbitral" : "c’est vraiment dommageable pour nous et il faut qu’on règle ça au plus vite", a-t-il ajouté. (...) On ne peut pas laisser tous les supporters de football dans l’incertitude."

Il a précisé qu'il gardait sa confiance "jusqu'à preuve du contraire" envers les arbitres interpellés Sébastien Delferière et Bart Vertenten (ce dernier est mis sous mandat d'arrêt). 

Pas penser au scénario catastrophe pour Malines

De son côté, Johan Timmermans, le président du FC Malines, mis en cause dans une affaire de matches truqués en Pro League, a déclaré que "le club n'avait pris aucune initiative pour influencer le résultat d'un match." Si les accusations sont avérées, le club pourrait être rétrogadé, voire radié des listes fédérales, mais Johan Timmermans ne "veut pas penser à ce scénario catastrophe", a-t-il encore déclaré, expliquant que si tricherie il y avait eu, elle aurait émané d'un seul individu et non du club. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK