Foire du livre: les ados lisent-ils encore?

Certains ados sont totalement fans de lecture
Certains ados sont totalement fans de lecture - © KRISTOF VAN ACCOM - BELGA

Ils sont souvent pointés du doigt comme étant de "pauvres" lecteurs, peu attirés par ce genre d'évasion et plus tournés vers les jeux vidéo. La lecture demanderait-elle trop d'effort aux adolescents? Dans le cadre de l’ouverture de la foire du livre la RTBF a mené l’enquête auprès de ce public un peu particulier.

Ils ont entre douze et seize ans et certains préfèrent jouer sur l’ordinateur que d’ouvrir un roman, ils ne lisent que les livres imposés à l’école. Pour d’autres, lire est devenu une nécessité, c’est le cas de Thomas, quatorze ans.

"J'aime bien de tout, j'aime bien les romans futuristes, les "fantasy " et je lis aussi des mangas, des BD, de tout. Par exemple j'ai lu un livre qui s'appelle "Les Effacés" et dedans, c'est l'histoire d'un jeune garçon de mon âge à qui il arrive un aventure totalement loufoque", explique le jeune lecteur.

Salomé a seize ans et comme Thomas, elle lit tous les jours : "Avant d'aller me coucher, je lis entre une et deux heures tous les soirs. J'adore la littérature policière, les livres réalistes aussi."

Mais qu'est-ce qui a déclenché cette envie chez cette jeune fille ? "Déjà en secondaire on lit beaucoup plus qu'en primaire donc fatalement ça m'a donné l'habitude de lire et c'est là que j'ai commencé. Mon père m'a emmenée dans les librairies où j'ai pu choisir les livres, c'est à partir de ce moment-là ".

L’école lui a donc donné le goût de la lecture mais ses parents ne sont pas étrangers à l’appétit littéraire de Salomé : "Ma maman me prête volontiers tous ses livres. On a une énorme bibliothèque donc ça a beaucoup influencé".

Des lectures scolaires pas toujours enthousiasmantes

"Je lis aussi des trucs réalistes pour l'école, parfois c'est un peu ennuyant, on sait qu'on va être interrogé dessus. Il y a des livres qui ne sont pas toujours joyeux mais ça plait, on s'identifie toujours aux personnages un petit peu".

Quel genre de livre choisit-elle alors en dehors de l’école ? "Sobibor. C'est l'histoire d'une jeune fille juive qui apprend qu'en vrai son grand-père était nazi, elle est anorexique. C'est des choses qui peuvent arriver à tout le monde donc ça fait encore plus bizarre qu'un livre normal."

La 44ème Foire du Livre de Bruxelles a ouvert ses portes ce jeudi 20 février, sur le site Tour et Taxis et se clôturera ce lundi 24 février. Editeurs, auteurs et illustrateurs présenteront au public les dernières nouveautés éditoriales.

Nicole Debarre avec Grégoire Ryckmans

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK