Foire de Libramont: la riposte des éleveurs face à la vague vegan

La viande belge à l'honneur à la foire de Libramont
3 images
La viande belge à l'honneur à la foire de Libramont - © rtbf

Difficile de passer à côté, une odeur constante de barbecue flotte dans les allées de la foire de Libramont. Ici, il n’est pas encore midi et on se délecte déjà d’un bon morceau de viande belge et pour les visiteurs venus se sustenter pas question d’en réduire les quantités. Cependant, il semble que le public de la foire n’est pas représentatif des tendances actuelles. En 5 ans, les Belges ont diminué de 25% leur consommation de viande. Plus que jamais, les protéines animales ont aujourd’hui mauvaise presse. "On constate que la viande bovine fait l’objet d’une diminution continue ces dernières années", admet Philippe Mattart, le directeur général de l’agence wallonne pour la promotion d’une agriculture de qualité (Apaq-W).

Pour redorer le blason de l’agriculture, toutes les idées sont bonnes à prendre. L’association wallonne de l’élevage vient de sortir une Bande dessinée à destination des enfants avec l’objectif de véhiculer une image plus positive du monde agricole. Pour Carlo Bertozzi, le directeur du département innovation et communication de l’association wallonne de l’élevage, il est important de remettre les pendules à l’heure sur la réalité de l’élevage chez nous, bien des différents des pratiques exercées à l’étranger. "L’élevage en Wallonie n’est pas comme on le décrit au niveau international donc on voulait réexpliquer les choses à un public wallon", explique-t-il.

"Les gens mangent moins de viandes mais ils mangent mieux !"

La communication semble fonctionner peu à peu car si les consommateurs mangent moins de viande, ils choisissent de manger plus de produits locaux. Aurélien Martin est boucher et il constate au vu de ses ventes que les habitudes commencent à changer : "Le consommateur répond présent dans notre magasin. Il consomme peut-être un peu moins en quantité de viande bovine mais de manière générale, ils mangent mieux !".

Ce samedi, le ministre fédéral de l’agriculture, Denis Ducarme, dévoilait la prochaine initiative pour donner un coup de pouce à la viande wallonne. À l’occasion de la foire, il a annoncé la création prochaine d’une "Charte pour la promotion de la viande bovine belge" et des atouts de cette viande : qualités gustatives, consommation locale, respect de normes environnementales, qualité sanitaire. Cette charte, elle sera signée par les restaurateurs qui le souhaitent et qui acceptent de s’engager à mettre la viande belge à l’honneur sur leur carte. Un logo permettra aux consommateurs, d’ici la fin de l’année, d’identifier les restaurants belges qui servent et promeuvent de la viande bovine produite en Belgique.

Reportage du journal télévisé

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK