Fin des témoignages au procès Pierson, le début des plaidoiries prévu lundi

En deux semaines de procès, une centaine de témoignages ont été entendus.
En deux semaines de procès, une centaine de témoignages ont été entendus. - © ANTHONY DEHEZ - BELGA

La cour d'assises de la province de Luxembourg a terminé ce vendredi, à une exception près, les auditions des témoins dans le cadre du procès de Jérémy Pierson, accusé notamment de l'enlèvement, de la séquestration, du viol et de l'assassinat de la jeune Béatrice Berlaimont, fin 2014 à Arlon.

Un témoin pourrait encore être entendu lundi prochain mais cette première journée de la troisième semaine sera surtout consacrée aux plaidoiries des avocats des parties civiles. Le réquisitoire de l'avocat général est quant à lui attendu lundi prochain en milieu d'après-midi.

En deux semaines de procès, une centaine de témoignages ont été entendus.

Ce vendredi, les jurés ont notamment pris connaissance des récits de directeur et éducateurs d'une école spéciale et d'un internat de Saint-Mard fréquentés par l'accusé entre ses 13 et 15 ans. Comme d'autres enseignants avant eux, ils ont décrit un élève incapable de respecter les règles, qui "poussait les gens à bout" et dont les relations étaient difficiles avec ses camarades.

La cour a également entendu ce vendredi une assistante sociale du CPAS d'Arlon en charge du dossier de Jérémy Pierson, d'octobre 2013 à novembre 2014. Celle-ci a parlé d'une "collaboration difficile" entre l'absence de l'intéressé à des rendez-vous fixés et la non-communication de documents demandés, ce qui a conduit à plusieurs suspensions du versement du revenu d'intégration sociale.

Enfin, la cour et les jurés ont entendu vendredi un ex-oncle par alliance de Jérémy Pierson. L'homme a pointé du doigt l'environnement familial délétère dans lequel l'accusé a dû grandir.

Procès Pierson: "Une personnalité de psychopathe" JT du 08/02

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK