Fin de l'interdiction des voyages non essentiels : où peut-on voyager sans quarantaine au retour ?

Fin de l'interdiction des voyages non essentiels: où peut-on voyager sans quarantaine au retour?
Fin de l'interdiction des voyages non essentiels: où peut-on voyager sans quarantaine au retour? - © Tous droits réservés

A partir de ce lundi 19 avril, les voyages non essentiels dans l’Union européenne seront à nouveau autorisés, même s’ils restent déconseillés. Depuis cette annonce faite, mercredi dernier, par le Premier ministre, les demandes de réservations sont en forte hausse dans les agences de voyages. C’est en tout cas le cas chez TUI Belgique.

Dans l’agence du Woluwe Shopping Center de Bruxelles où nous nous sommes rendus ce samedi, les agentes nous affirment que les réservations ont doublé en une semaine, par rapport à la semaine précédant le Comité de concertation. Mais elles ne nous donneront pas de chiffres précis.

"Il y a un petit peu de tout", nous explique Houda Abderrakib. "Des clients avec des vouchers qui attendaient de pouvoir reprogrammer leur voyage annulé, mais aussi des clients qui souhaitent partir à tout prix pour changer d’air".


>> A lire aussi : Le nombre de voyages des Belges a augmenté avant même la levée de l’interdiction : faut-il s’en inquiéter ? >>


Où partir sans risque de quarantaine ?

Reste à savoir où partir, surtout si l’on veut éviter la quarantaine au retour. Une question d’ailleurs récurrente de la part des clients.

"C’est vraiment par rapport aux zones de couleurs", rappelle Houda Abderrakib. "Pour les zones oranges, là, il n’y a pas de soucis. Donc, par exemple, on a la totalité du Portugal ; en Italie, on a la Sardaigne ; on a une partie de l’Espagne aussi ; les Baléares. Et après, ce sont des zones qui sont un peu plus au Nord, comme l’Islande, la Finlande, le Danemark. Bien sûr, il reste toujours le test PCR à faire 72 heures avant le départ".

"Ce n’est évidemment pas la liberté totale pour tout le monde actuellement", ajoute Sarah Saucin, porte-parole de Tui Belgique. "Pour les zones rouges, il y aura une quarantaine avec deux tests à effectuer au retour. Les zones oranges, on est plus tranquille puisqu’il n’y a ni quarantaine ni test au retour. La même chose pour les zones vertes. Malheureusement, actuellement ces zones vertes et oranges sont très limitées. Il faut donc se renseigner. On sait aujourd’hui où on peut aller, mais on ne sait pas non plus où on pourra aller dans les semaines ou les mois à venir puisque ces zones couleurs changent de manière hebdomadaire". (Cette liste est mise à jour ICI)


Lire aussi: Les voyages non essentiels ne seront plus interdits. Voici comment voyager à partir du 19 avril


Mais apparemment, cela ne refroidit pas les clients puisqu’ils sont déjà nombreux à avoir réservé leurs vacances pour l’été. Sans doute parce que cette réservation est assortie d’une garantie : celle de pouvoir effectuer quatre changements, sans frais, peu importe la date de départ ou la destination, nous dit-on chez Tui.

Pour les destinations exotiques, cela reste compliqué soit parce que le pays de destination refuse les entrées soit parce que certaines destinations restent interdites par la Belgique.

Sur le même sujet...

JT du 14/04/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK