FIFA: une histoire qui commence par un match de gala France-Union Saint-Gilloise

FIFA: une histoire qui commence par un match de gala France-Union Saint-Gilloise
4 images
FIFA: une histoire qui commence par un match de gala France-Union Saint-Gilloise - © Tous droits réservés

La Fédération Internationale de Football Association (FIFA) est fondée à Paris par sept pays européens le 21 mai 1904. La première Coupe du monde ne sera organisée qu'en 1930. Mais saviez-vous que le premier match de l'histoire de la FIFA est un match de Gala France-Union Saint-Gilloise joué à Paris le 25 mai 1904?

Les sept membres fondateurs de la FIFA en 1904 sont

La France, la Suède, le Danemark, la Suisse, l'Espagne, les Pays-Bas et la Belgique qui signent un accord à Paris le 21 mai 1904 au 229 de la rue Saint Honoré.

Un an plus tard, l'Allemagne, l'Italie, l'Autriche et la Hongrie et l'Angleterre rejoignent la FIFA. 

Ouverture au monde

En 1909, la FIFA ne compte alors que des associations européennes. Les premiers membres non-européens seront l’Afrique du Sud en 1910, l’Argentine et le Chili en 1912, les Etats-Unis en 1913.

Petit détail de l'histoire: la FIFA déménage à Zurich en 1932 en raison du statut de la Suisse et des graves soucis financiers de la Fédération depuis le krach boursier d’octobre 1929.

1930 : Lancement de la première Coupe du Monde

La Coupe du monde est créée par le français Jules Rimet, alors président de la fédération internationale depuis 1921. Jules Rimet était impressionné par le spectacle donné par l'équipe d'Uruguay qui avait décroché la médaille d'or lors des Jeux Olympiques de 1924 et 1928. Il était en outre en recherche d'un projet fédérateur et mobilisateur pour relancer la FIFA après la Première guerre mondiale. Il faudra attendre 1930 pour voir son rêve se réaliser et cette première édition aura lieu, bien sûr, en Uruguay. Très dominateur sur la scène internationale, le pays hôte remportera cette Coupe du monde. 

L'histoire de la naissance de la FIFA a été racontée dans un film sorti en 2014 (sans passer par les salles obscures) sous le titre "United Passions", réalisé par Frédéric Auburtin et où le rôle de Jules Rimet est interprété par Gérard Depardieu et celui de l'actuel président, Sepp Blatter, par Tim Roth.

Un match de gala France-Belgique pour fêter la création de la FIFA

Le premier mai 1904, la toute nouvelle équipe nationale belge a disputé son premier match inter-nations (ayant eu lieu en dehors des Îles britanniques).

Cette rencontre amicale se termine par un match nul, 3-3, mais elle est surtout l'occasion pour plusieurs dirigeants du football de se rencontrer physiquement alors qu'ils n'avaient eu que des échanges épistolaires jusqu'alors. Principalement entre le Français Guérin et le Belge Mullinghaus qui avancent dans leur projet de créer une Fédération internationale de football.

Quelques semaines après ce match disputé au stade du Vivier d'Oie, se tient, à Paris, la réunion du 21 mai qui devient le Congrès inaugural de la FIFA.

Le 25 mai, la France rencontre à Paris, l'équipe de l'Union Saint Gilloise (devenue championne de Belgique pour la première fois) dans un match de gala en l'honneur de la naissance de la toute jeune FIFA.

L'article paru dans le journal "le Sportman" du 27 mai 1904 donne les commentaires suivants "c'est aujourd'hui lundi, le grand jour, les Français sont très confiants, l'équipe de l'Union Saint Gilloise, ne leur ayant pas fait une grande impression ; ils croient carrément à la victoire des leurs ; ils devront pourtant déchanter lorsqu'ils verront les Petits Diables jaunes et bleus donner à fond".

Et le journal de poursuivre : "l'équipe française attaque ferme à présent, la fatigue se fait sentir chez les Jaunes et Bleus, Grumeau quitte le jeu quelques instants, la semelle de sa bottine gauche étant totalement enlevée. Plusieurs corners sont accordés à la France, mais rien ne se passe. L'équipe de l'Union Saint Gilloise fait preuve d'un courage et d'une audace admirable. Quelques attaques de l'Union et la fin est sifflée au milieu de l'émotion générale."

En effet l'Union gagne ce match historique par un remarquable 3 à 1.

Étaient présents au match les premiers délégués de la FIFA : Messieurs Gérin et Espir (France), M. Hirschman (Pays Bas), M. Schneider (Suisse), Messieurs Mullinghaus et Khan (Belgique) et quelques autres.

La France attendra trois ans et deux humiliations avant d'avoir sa revanche

Un an plus tard, le 7 mai 1905, l'équipe de France retrouvera la Belgique pour une nouvelle rencontre, au Stade du Vivier d'Oie. Les Belges s'imposeront 7-0 avant d'aller gagner 5-0 le 22 avril 1906 à Paris, au Stade de la Faisanderie à Saint-Cloud.

La France devra attendre le 21 avril 1907 pour s'imposer 2-1 en territoire belge.

O. Arendt

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK