FIFA : François De Keersmaecker (URBSFA) veut le report de l'élection

François De Keersmaecker, président de l'URBSFA
François De Keersmaecker, président de l'URBSFA - © Archive BRUNO FAHY - BELGA

Au lendemain du coup de filet anti-corruption à la tête de la FIFA, le président de l'URBSFA François De Keersmaecker demande le report de l'élection du président de la FIFA. "Il y a un besoin de changement, c’est sûr" dit-il à la RTBF.

Comment les coupes du monde de football ont-elles réellement été attribuées? C'est l'un des points cruciaux de l’enquête sur la corruption à la tête de la FIFA. A l’avenir, comment la FIFA va-t-elle survivre à cette affaire?

On peut aussi se demander si ces événements auront une influence sur l'élection du président de la FIFA prévue ce vendredi. Sepp Blatter, qui dirige l'institution depuis 1998 brigue un 5ème mandat. La FIFA a décidé de maintenir cette élection malgré l'avis négatif de plusieurs fédérations, qui demandent que l'élection n'ait pas lieu. C'est aussi l'avis de François De Keersmaecker, président de l'URBSFA (union belge de football), interrogé juste avant son départ à Zurich (où se tient la réunion de la FIFA) : "J’ai vu que l’UEFA va demander le report des élections. Pour moi, c’est la chose à faire parce que dans ces circonstances c’est très difficile d’organiser une élection comme cela. Notre point de vue a toujours été très clair, je crois : nous avons supporté la candidature de Michael Van Praag. Avec tout ce qui se passe maintenant, c’est quand même impossible de poursuivre dans la même direction. Il y a un besoin de changement, c’est sûr".

A.L. avec D. Roulette

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK