Fête nationale suisse: une ville remplace le feu d'artifice par une projection vidéo pour limiter les particules fines

Fête nationale suisse : pour limiter les particules fines, une ville remplace le feu d’artifice par une projection vidéo
Fête nationale suisse : pour limiter les particules fines, une ville remplace le feu d’artifice par une projection vidéo - © Photo by Snowy Vin on Unsplash

Les feux d’artifice font lever les yeux au ciel mais ils font aussi grimper le taux de particules fines dans les villes où ils sont projetés. Si la fête nationale est souvent le moment où les shows pyrotechniques sont les plus fréquents, une commune suisse a décidé d’innover afin de limiter les particules fines lors de la fête du pays le 1er août.

Entre souci de l’environnement et innovation, il n’y a parfois qu’un pas. C’est ce que prouve l’initiative de la commune de Gland, située dans l’ouest de la Suisse. Cette petite ville côtière du lac Léman a décidé de remplacer les traditionnels feux d’artifice projetés dans le centre-ville par une projection vidéo sur les murs du complexe sportif et culturel de la localité.

Si en Belgique, certaines communes optent pour des feux d’artifice à "bruit contenu", la ville Vaudoise a simplement supprimé le feu d’artifice grâce à l’aide d’une société spécialisée dans les projections sur monument. Le spectacle promet déjà d’être grandiose puisque les images projetées mesureront 100 mètres de long pour 12 mètres de haut. Ces shows de lumières s’appellent en réalité du "mapping" et sont réalisés spécialement pour les bâtiments sur lesquels ils sont projetés.

"Pour l’environnement"

La préoccupation principale qui a motivé les élus locaux à opter pour une autre forme de célébration a été l’impact environnemental des feux d’artifice. "Des citoyens s’inquiétaient de la production de poussières fines lors de ces feux", a expliqué le bourgmestre de cette localité au quotidien local 24 Heures. Il évoque une "expérience" et assure qu’il tiendra compte des retours des habitants de sa commune.


►►► À lire aussi : 5000 tonnes de particules fines s’envoient en l’air lors de la soirée du Nouvel An en Allemagne


Toutefois, il s’agit d’un effort environnemental contenu. Pour satisfaire tout le monde, il est prévu que trois minutes de feux d’artifice aient quand même lieu à la fin de la projection. Une façon d’assurer une "transition tranquille" selon l’élu. Mais cela limitera tout de même les émissions de gaz à effet de serre de ce type de pyrotechnie puisqu’on sait qu’un grand feu d’artifice diffuse jusqu’à 15 tonnes de CO2.

Mais opter pour une fête nationale plus durable a un coût. L’animation vidéo est plus onéreuse que les feux d’artifice, selon les autorités locales. Le coût de fabrication du spectacle serait 70% plus cher. Reste à savoir si cet investissement trouvera grâce aux yeux des habitants.

Feu d'artifice plus "traditionnel" au-dessus du lac de Bienne (canton de Berne), cette année:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK