FEDEMOT demande le remplacement du permis moto par un brevet

La Fédération des motocyclistes demande le remplacement du permis moto par un brevet
La Fédération des motocyclistes demande le remplacement du permis moto par un brevet - © JUSTE PHILIPPE - MAXPPP

La Fédération des motocyclistes (FEDEMOT) suggère de remplacer le permis moto par un brevet qui serait "une formation plus poussée composée de stages et de plus de pratiques", indique-t-elle dans un communiqué mardi. La FEDEMOT espère ainsi réduire le nombre d'accidents et de victimes par une meilleure formation des motards.

La FEDEMOT profite de l'arrivée du printemps et du retour des deux roues sur les routes pour rappeler que les pilotes de deux roues ont quinze fois plus de risques de mourir dans un accident de la circulation qu'un automobiliste. Pour y parer, elle demande que la formation des motards soit améliorée en remplaçant l'actuel permis A par un brevet.

Le cabinet du secrétaire d'Etat à la mobilité, Melchior Wathelet (cdH), indique ne pas avoir étudié la possibilité d'un brevet. Le secrétaire d'Etat est cependant "ouvert au dialogue".

L'arrêté royal du 11 juin 2011 introduisant une série de dispositions pour la sécurité des motards est entré en application le 1er septembre et il faudra d'abord évaluer les effets de cette nouvelle réglementation concernant notamment le transport des enfants et les vêtements de protection. "La sécurité routière est la priorité numéro un du secrétaire d'Etat. L'objectif est de diminuer le nombre de morts de moitié sur nos routes d'ici 2020", souligne le cabinet de Melchior Wathelet.

Selon les statistiques de l'IBSR, en 2009, 137 motards sont morts sur les routes tandis que 888 ont été grièvement blessés. Chez les cyclomotoristes, 25 personnes sont décédées lors d'un accident cette même année et 403 ont été gravement blessées.


Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK