Faut-il craindre l'arrivée des compteurs électriques intelligents ?

Faut-il craindre l’arrivée des compteurs électriques intelligents ?
Faut-il craindre l’arrivée des compteurs électriques intelligents ? - © ALAIN JOCARD / AFP

80% des foyers wallons doivent être équipés d’un compteur électrique intelligent pour 2035. C’est la volonté du nouveau gouvernement wallon. C’est aussi ce que recommande la Commission européenne.

Ces nouveaux compteurs communiquent. Le gestionnaire de réseau pourra, à distance, relever lui-même la consommation. Il pourra aussi adapter la puissance ou détecter une panne. L’avantage annoncé pour le consommateur est le suivi et le contrôle de sa consommation. En fonction de la production électrique renouvelable, le compteur électrique pourra moduler la puissance disponible ce qui pourrait déboucher sur des économies.

Mais ce compteur suscite beaucoup de critiques. Elles sont assez diverses. Il y a ceux qui jugent que cela ne profitera pas au consommateur, ceux qui pointent un risque d’incendie, ceux qui soulèvent son rayonnement électromagnétique, ceux qui relèvent que l’électricité pourra être coupée à tout moment à distance, ce qui va précariser encore un peu plus les consommateurs les plus faibles. Enfin, il y a ceux qui pointent le risque pour la protection de la vie privée. Le compteur intelligent saura en effet beaucoup de nous. A quel moment précis nous consommons de l’électricité, combien de personnes habitent la maison, quel est le niveau d’équipement du ménage. La confidentialité et la sécurisation de ces données font débat.

"Débats Première 100% Wallonie" ce vendredi 4 mai dès 12h15 en direct sur les ondes wallonnes de La Première et sur Auvio

Donnez-nous vos solutions

On attend vos réactions :

  • Sur Facebook
  • Sur Twitter avec le #Débats1
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
JT 19h30
en direct

La Une

JT 19h30