Faky : la plateforme de fact checking de la RTBF

Vous vous en êtes peut-être aperçu, certains articles de notre site RTBF Info ont été publiés avec un logo "Faky". Mais concrètement, Faky, c’est quoi ? Faky, c’est une plateforme de fact checking qui a été lancée en 2019 par la RTBF pour vous aider à lutter contre la désinformation. Depuis quelques semaines, c’est aussi une rubrique de fact checking présente sur notre site RTBF Info.

Mais au fond, c’est quoi le fact checking ?

Fact checking est un terme anglais qui se traduit littéralement comme l’action de vérification des faits. Le fact checking désigne donc une forme de traitement journalistique qui vise à examiner et à vérifier des déclarations de responsables ou d’institutions, ou à vérifier la véracité des informations qui circulent sur les réseaux sociaux. Le but de cette pratique, c’est de rassembler des éléments factuels et objectifs afin de vérifier la véracité des faits ou l’exactitude des chiffres présentés.


►►► Vous voulez vérifier une info ou consulter les derniers articles de fact checking ? : Rendez-vous sur Faky, la plateforme de la RTBF pour lutter contre la désinformation


Cette démarche de vérification de l’information est inhérente au métier de journaliste puisque la pratique exige d’informer avec rigueur après avoir recoupé les informations qui sont ensuite diffusées. Cependant, certaines pratiques actuelles comme l’émergence d’une désinformation de plus en plus importante sur les réseaux sociaux change la donne. Dans la démarche actuelle, ce sont donc des déclarations ou des informations diffusées de façon parfois virale sur différents canaux qui sont à la source de cette démarche journalistique, mais aussi citoyenne.

Quatre outils pour vous aider à tenter d’y voir plus clair

C’est dans une volonté de lutter contre la désinformation qui a pris de l’ampleur ces dernières années, que la RTBF a développé une plateforme de fact checking accessible à tout un chacun. La plateforme propose plusieurs outils pour aider journalistes et citoyens à tenter d’y voir plus clair.

Voici les quatre fonctionnalités principales que vous retrouverez actuellement sur la plateforme :

1. Un flux avec les derniers articles de fact checking publiés par des rédactions partenaires. Sur la page d’accueil de la plateforme, vous retrouverez des articles de fact checking publiés par des journalistes de la RTBF, mais aussi les articles de :

2. La recherche d’articles de fact checking par thématique ou mots-clés. À partir de mots-clés ou d’une question introduite sur la plateforme, vous pouvez retrouver des articles de fact checking sur une thématique ou une question que vous vous posez.

Vous voulez savoir si Bill Gates a réellement dit "qu’il fallait éliminer trois milliards d’humains" ? En quelques clics, vous trouverez la réponse.

3. L’analyse d’articles publiés sur le Web. Quelqu’un vous envoie un lien vers un article et vous ne savez pas trop quoi en penser. Quelle est la source ? Comment savoir si les informations qu’il contient peuvent être considérées comme fiables ?

Après avoir récupéré le lien en le copiant, vous pouvez soumettre un article à Faky. Des outils indépendants et développés par des partenaires procèdent alors à une analyse de l’URL à travers différents prismes de l’information comme la source, le contenu, la syntaxe ou la dissémination.

4. La recherche d’image inversée. Vous recevez une image mais vous ne savez pas si elle a été retouchée, détournée ou décontextualisée ? Avec l’outil de vérification des images, vous pouvez analyser une photo grâce à la recherche "image inversée". Cette fonctionnalité permet de retrouver les différents sites où cette même image a été publiée pour en retrouver la source et voir, par exemple, si elle a fait l’objet d’un fact checking.

Faky, en version beta

Encore dans sa version beta, c’est-à-dire une version d’essai qui évolue avant une distribution plus large, Faky a été rendu accessible au public en septembre 2019. Après un lancement qui a suscité des critiques, notamment en raison d’un algorithme qui tentait de donner un degré de fiabilité à un article en fonction des résultats recueillis auprès des différents outils d’analyse, Faky a été retravaillé pour offrir une version plus transparente et pédagogique.

La plateforme est en évolution constante afin d’être plus efficace et de proposer de nouvelles fonctionnalités. Vous pouvez y accéder via le lien www.faky.be via votre ordinateur mais aussi sur votre tablette ou votre smartphone. Pour ces appareils, une application est disponible, il vous suffit d’accepter la demande d’ajouter Faky à votre écran d’accueil. L’application ne passe donc pas par les traditionnels "stores" d’Apple et Android et les mises à jour se font directement dans l’app.

Un formulaire de contact est également disponible afin que vous puissiez nous transmettre des éléments comme des articles, des photos, vidéos ou contenus. Vous pouvez également nous faire des retours en vue d’améliorer l’outil.

Des articles de fact checking

Depuis quelques années, les journalistes de la RTBF font du fact checking sur les différentes plateformes (Radio, TV, Web, Réseaux sociaux) et différentes émissions proposent des contenus autour de la vérification de déclarations ou d’éléments qui circulent sur les réseaux sociaux.

Dorénavant, les contenus de fact checking publiés sur note site Info sont identifiés par le logo de Faky, en haut à droite de l’image d’illustration. La présence de logo indique qu’il y a eu un travail de recherche et d’investigation afin de rapporter et sources des faits et des éléments objectifs et scientifiques sur la thématique abordée.


►►► À lire aussi : Découvrez l’ensemble de nos articles de fact checking


Il peut s’agir d’éléments d’éclairage entourant des déclarations d’hommes politiques, d’éléments d’information qui émergent des réseaux sociaux et qui sont parfois détournés en vue de manipuler les internautes ou de faits plus locaux comme des rumeurs qui deviennent virales.

La mention "Faky" sur un article indique donc que vous êtes en train de lire un article dans lequel des techniques de "fact checking" ont été utilisées. Il ne s’agit donc pas forcément de "Fake News", comme elles sont souvent appelées et les conclusions de ces articles sont souvent nuancées. Cependant, si un élément est clairement faux ou tout à fait vrai, cet indicateur est parfois repris dans le titre de l’article.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK