Faillite de Thomas Cook: Brussels Airlines commence à annuler des vols, journée cruciale ce mardi

Faillite de Thomas Cook: Brussels Airlines commence à annuler des vols
Faillite de Thomas Cook: Brussels Airlines commence à annuler des vols - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

La compagnie Brussels Airlines a annoncé ce lundi soir dans un communiqué qu’elle allait "se voir obligée de commencer à annuler des vols" qu’elle opère au nom de Thomas Cook, dans une situation financière critique. Deux vols aller-retour au départ de Bruxelles et vers la Tunisie ont été annulés ce mercredi 24 septembre, en direction d’Enfidha (vol SN3881 et vol SN3882) et de Djerba (vol SN3885 et vol SN3886).

Brussels Airlines précise que cette décision fait suite au fait que le tour-opérateur "ne peut pas honorer ses arriérés de paiement des dernières semaines." La compagnie a précisé qu’elle allait travailler sur son plan de vol pour "les semaines et les mois à venir."

Mais ce n’est pas tout. Du côté de Thomas Cook, il a aussi été décidé de ne pas faire partir les vacanciers qui ont réservé un package Neckermann ou Thomas Cook, a déclaré ce mardi matin à la RTBF Leen Segers, sa porte-parole. Il y a donc les vols de Brussels Airlines qui sont annulés mais aussi "les autres vers les autres destinations. Là, les clients qui sont sur place reviennent".

On ne sait pas pour l’instant, le nombre de personnes que cela concerne. La porte-parole n’a pas pu nous le communiquer. Mais tous les touristes concernés ont été avertis, a-t-elle précisé. A voir si d’autres clients de Thomas Cook pourront partir les prochains jours.


>>> À lire aussi : Le Fonds de garantie rembourse des voyageurs de Thomas Cook/Neckermann, comment faire?


Parallèlement, l’organisation de consommateurs Test-Achats lance ce mardi, un numéro gratuit pour les personnes ayant des questions sur la situation chez Thomas Cook : le 0800/50 104.

Une journée cruciale

Mais rappelons-le, Thomas Cook Belgique est pour l’instant toujours en activité. Mais pour combien de temps ? Ce mardi sera une journée cruciale. Le personnel attend des informations très concrètes sur les salaires. C’est théoriquement demain qu’ils doivent être versés. L’argent existe mais apparemment les comptes en banque sont bloqués.

Si l’information est avérée, cela veut dire que les employés ne seront pas payés et qu’ils pourraient se croiser les bras dès aujourd’hui. Des réunions sont prévues : assemblée du personnel, puis nouveau conseil d’entreprise.


>>> À lire aussi : Dans les agences de voyage, on navigue entre incertitude et inquiétude


La faillite est-elle inéluctable?

La direction disait "non" ce lundi en montrant les liens avec Thomas Cook Allemagne dont dépend Thomas Cook Belgique. Un espoir existe de ce côté-là, mais un espoir ténu.

Les syndicats, eux, n’y croient pas trop : "Le directeur a dit la chance est très faible, mais il y a une chance. Et même si c’est 1%, je vais essayer. Moi, je ne suis pas sûr. Je pense que peut-être on essaie de gagner du temps. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai la conviction que cela va mal se terminer", a déclaré à la RTBF Katrien Degryse, déléguée Setca. Dommage alors que Thomas Cook Belgique se porte bien. Mais voilà l’arbre britannique s’abat sur ses voisins et cela risque de coûter 600 emplois en Belgique.


>>> À lire aussi: La faillite de Thomas Cook: les 8 questions que vous vous posez


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK