Europe: la Bulgarie prend la présidence avec pour devise... "L'Union fait la force"

Europe: la Bulgarie prend la présidence avec pour devise... "L'Union fait la force"
3 images
Europe: la Bulgarie prend la présidence avec pour devise... "L'Union fait la force" - © Tous droits réservés

 

La présidence du Conseil de l‘Union européenne est assurée à tour de rôle par chacun des États membres pour une période de six mois. Pour assurer la continuité dans les travaux du Conseil, la présidence est assurée par groupes de trois États membres, déterminés au préalable, appelés "trios", pour une période de 18 mois, qui élaborent et suivent un programme commun.

La Bulgarie fait partie du trio Estonie – Bulgarie – Autriche, elle a pris la présidence tournante du Conseil de l’UE le 1er janvier. Une première pour ce pays qui a choisi pour devise "L’Union fait la force". C’est la devise de l’Assemblée nationale, que l’on retrouve dans les armoiries de l’Assemblée nationale de la République de Bulgarie. Elle compte bien sur cette présidence pour faire avancer des dossiers chauds comme celui de l'immigration.

 

Le Conseil, un des trois piliers des institutions européennes
 
Le Conseil de l‘UE est différent du Conseil européen, qui est composé des chefs d’État ou de gouvernement des États membres. Le Conseil européen définit les orientations et les priorités politiques générales de l’Union européenne et aide le Conseil de l’UE dans l’élaboration des politiques générales de haut niveau. 

Avec le Traité de Lisbonne, le Conseil européen est doté d’un président permanent, son actuel président est Donald Tusk. Le président contribue à faciliter le consensus au sein du Conseil européen, à la coopération avec le président de la Commission européenne, il présente au Parlement européen un rapport sur les travaux du Conseil et assure la représentation extérieure de l’UE au niveau des chefs d’État et de Gouvernement.

Une histoire commune dans le choix de la devise nationale

En Belgique, la devise est prononcée pour la première fois par celui qui assure la régence du pays en février 1831. Le liégeois d'origine Érasme-Louis Surlet de Chokier.

Et contrairement à une pensée fort répandue, ce choix n'évoque pas à cette époque un lien entre des communautés différentes. Ce choix exprime alors une union nécessaire entre les tendances libérales et catholiques d'une bourgeoise encore très francophone de Flandre et Wallonie. Cela reflète aussi l'idée que l'Etat naissant est encore faible et menacé par les grandes puissances voisines.

En Bulgarie, lorsque Ferdinand de Saxe-Cobourg-Gotha devient le prince régnant du pays il décida de reprendre la devise de Belgique. Voilà pourquoi ce lien entre nos deux pays.

 

Images des installations à Sofia, en Bulgarie

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK