Euro 2016: 160 000 supporters belges attendus ce vendredi à Lille, qui prend des mesures préventives

Lille s'attend à voir arriver près de 160 000 supporters belges
3 images
Lille s'attend à voir arriver près de 160 000 supporters belges - © EMMANUEL DUNAND - AFP

La police fédérale déconseille aux supporters des Diables Rouges de se rendre à Lille vendredi avant le match contre le pays de Galles et les encourage plutôt à le regarder en Belgique.

La fan zone de Lille peut accueillir 20 000 spectateurs, mais la métropole en attend bien plus. La police rappelle par ailleurs que les moyens pyrotechniques et l'alcool sont interdits sur la voie publique.

On parle de quelque 160 000 supporters belges

On ignore le nombre précis de Belges qui feront le trajet jusqu'à Lille en marge du match qui opposera les Diables Rouges au Pays de Galles vendredi à 21h00, mais les autorités municipales s'attendent à une déferlante noire-jaune-rouge dans le centre-ville. "On parle de quelque 160.000 supporters belges", avance l'attachée de presse de la Métropole Européenne de Lille, Julie Cousein. "S'il y a trop de monde dans la fan zone, nous la fermerons pour des raisons de sécurité", ajoute-t-elle.

Les supporters devront en outre tenir compte d'importantes files d'attente, étant donné que les mesures de sécurité qui ont été prises dans la foulée des attentats de Paris sont également d'application dans la métropole lilloise. "La ville attend de nombreux supporters, dont certains devront peut-être faire demi-tour et risqueraient de rater le match. Pour ne prendre aucun risque, mieux vaut le regarder sur un grand écran en Belgique", recommande la police fédérale.

Contrôles à la frontière

Ceux qui décident malgré tout de rejoindre Lille doivent savoir que l'alcool n'est pas autorisé sur la voie publique et les moyens pyrotechniques sont interdits. Des contrôles seront effectués à la frontière et à Lille.

La police conseille par ailleurs aux automobilistes d'emprunter l'E19 vers Mons ou l'E17 vers Courtrai après le match et de ne pas revenir par l'E42 en direction de Tournai, où un grand écran est prévu et les supporters seront présents en nombre.

La police craint que les fans refoulés à Lille ne se rabattent sur Tournai. "La capacité maximale sur la place Reine Astrid est de 9.000 personnes. Lors des deux précédents matches des Diables Rouges, entre 5500 et 6000 personnes ont été recensées. Il est donc illusoire de penser que tous les supporters refusés à Lille pourront assister à la diffusion du match sur grand écran à Tournai", avertit la police locale.

Mesures de prévention locales

Le préfet de la région a par ailleurs pris une série de mesures, mises en œuvre du vendredi 1er juillet 6h00 au samedi 2 juillet à 6h00, pour prévenir les risques d'atteintes à la tranquillité et à la sécurité publiques liés ou aggravés par une consommation excessive d'alcool.

Ces mesures limitent la vente, le port et le transport et la consommation de boissons alcoolisées, ainsi que le port et le transport d'engins pyrotechniques sur la voie publique dans les communes de Lille, La Madeleine, Saint-André-lez-Lille, Villeneuve d'Ascq et Lezennes ainsi que sur les autoroutes et certaines routes nationales et départementales du Nord et du Pas-de-Calais.

Une zone de protection et de sécurité temporaire est mise en place dans les enceintes de la gare Lille-Flandres et de la gare Lille-Europe, dans lesquelles le port, le transport et la consommation d'alcool ainsi que le port et le transport d'engins pyrotechniques sont interdits aux passagers des trains en provenance et au départ de la Belgique et de la Grande-Bretagne.

Une marche des supporters organisée

Une " marche des supporters " belges auxquels sont invités à se joindre les supporters gallois partira depuis le centre ville de Lille vers le stade. L'encadrement de cette "fans walk" sera assuré par des signaleurs de la fédération des supporters belges, avec le concours de la police nationale, de la police belge et des services techniques municipaux qui veilleront à la sécurité, tant des participants que des automobilistes. Ils s'efforceront, en étroite liaison avec les organisateurs, de limiter au maximum la gêne occasionnée par cette marche.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK