Euro 2016: la France forme et recrute 12 500 agents de sécurité

5 semaines. 35 jours. Voilà ce qui nous sépare de l’Euro 2016. Dans un peu plus de 840 heures, le coup d’envoi sera donné en France. Outre l'aspect sportif, la sécurité est un enjeu majeur. Entre les menaces d’attentats et les hooligans attendus en nombre dans l’hexagone, cet Euro est un événement à risque. Alors, la France s’organise.

12 500 recrues

Au total, deux millions et demi de supporters sont attendus dans les stades. Plusieurs millions de spectateurs seront également rassemblés dans les fans zones, sous des écrans géants pour assister aux matchs. Les policiers, les gendarmes et les militaires seront bien entendu déployés un peu partout. Mais pour les appuyer, il faut des agents de sécurité privé. Il en faut 12 500. Mais le pays ne les a pas. Alors, il faut les former. C’est le cas à Villeneuve d'Ascq.

Depuis plusieurs semaines, ils sont des dizaines à tenter leur chance pour devenir agent de sécurité. La formation est aussi bien théorique que pratique. Elle s’étend sur 140 heures. Ces agents seront, par exemple, chargés du contrôle des supporters à l'entrée des stades. "Un agent de sécurité n’est pas un policier. Il ne peut pas y avoir de mélange des genres. Notre métier, c’est de la prévention. On laisse l’intervention aux forces de l’ordre.", explique Jérôme Lagneaux, directeur du pôle formation du groupe " Centaure".  

Casquettes, cartes de crédit et lames de rasoir

La formation est générale. Mais avec l’Euro de football, elle a été légèrement adaptée pour que les agents puissent être directement opérationnels. Supporters imbibés d’alcool, insultes, menaces et coups, ils doivent pouvoir tout maîtriser. Et pouvoir se maîtriser, dans toutes les situations. Pour Arnaud Bonhoure, formateur : "On n’est pas là pour jouer les super héros, on ne doit pas mettre notre vie en danger. On doit jouer notre rôle de prévention." Pour lui, le danger est partout. D’où l’importance d’être attentif à tous les détails. "Une casquette, une carte de crédit, ce sont des armes. Elles sont bourrées de petites lames du cutter ou de rasoir. Et ça va vous faire de méchantes blessures. Un agent blessé est un agent inutile.

Tous les stagiaires ont un casier judiciaire vierge. Après leur formation, ils passeront tous un examen. Et en cas de réussite, ils disposeront d'une carte professionnelle et donc d’un accès à la profession.   

"En cas de réussite, j’aurais un CDD d’un mois, durant l’Euro 2016. Avec la possibilité de pouvoir, je l’espère, signer un CDI dans la foulée.", explique Dwayne Aly, stagiaire et possible futur agent de sécurité.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK