Etudes de médecine: le nouvel examen d'entrée en médecine et dentisterie a réuni 3471 candidats

Ce premier examen d'entrée s'est bien déroulé, selon l'Ares. Le jury va désormais délibérer.
Ce premier examen d'entrée s'est bien déroulé, selon l'Ares. Le jury va désormais délibérer. - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

Sur les 4080 inscriptions définitivement confirmées mercredi, 3471 candidats ont effectivement pris part à la première édition de l'examen d'entrée aux études en sciences médicales et en sciences dentaires, organisé vendredi par la Fédération Wallonie-Bruxelles à Brussels Expo, a indiqué à l'issue de l'épreuve l'Académie de recherche et d'enseignement supérieur (Ares). Les résultats seront annoncés dans les prochains jours, au plus tard le 18 septembre.

Le taux de participation atteint 85%. Environ deux tiers des candidats sont des femmes et 17% sont non-résidents. Il est aussi à noter que 28,6% sont des étudiants qui n'ont pas réussi le concours de fin de 1ère année en médecine et dentisterie, organisé en juin dernier, les fameux "reçus-collés".

Dans une optique d'inclusivité de l'enseignement supérieur, 17 candidats avec des troubles d'apprentissage ont bénéficié d'un aménagement raisonnable, qui a entre autres consisté à leur permettre de commencer 30 minutes plus tôt les épreuves du matin et de l'après-midi.

130 questions à choix multiples

Les participants ont dû répondre à 130 questions à choix multiples, la moitié le matin et l'autre partie l'après-midi. Elles concernaient quatre matières scientifiques (chimie, biologie, physique et mathématiques) et quatre autres relatives à la communication et à l'analyse critique de l'information (raisonnement et synthèse, communication, éthique et empathie).

Ce premier examen d'entrée s'est bien déroulé, selon l'Ares. Le jury va désormais délibérer. Seuls les candidats qui auront obtenu une moyenne d'au moins 10/20 pour chacune des deux parties et un minimum de 8/20 pour chacune des huit matières obtiendront leur attestation de réussite. Les résultats individuels seront consultables sur le compte en ligne des inscrits.

Les non-résidents ne peuvent pas dépasser 30% des lauréats. Le cas échéant, un classement sera effectué pour sélectionner les meilleurs et respecter ce quota.

Adopté par le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles le 29 mars 2017, l'examen d'entrée aux études en sciences médicales et en sciences dentaires en Fédération Wallonie-Bruxelles succède à plusieurs dispositifs de régulation du nombre de diplômés en médecine et en dentisterie en Fédération Wallonie-Bruxelles, qui remontent à 1996. Il est organisé sous l'égide de l'Ares, qui en assure la gestion matérielle et administrative.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK