Etterbeek, première commune qui propose de diffuser les mariages en streaming

Depuis un mois, la commune d’Etterbeek propose aux futurs époux de retransmettre la cérémonie de leur mariage sur internet. L’occasion pour la famille, les amis, tout autour du monde, de suivre l’union de leur proche en direct, une première en Belgique.

Evidemment, la caméra est placée dans un coin de la salle, pour rester discrète, accompagnée d'un ordinateur et un réalisateur, un majordome réquisitionné pour l'occasion. "Je filme les mariés et l'officier de l'état civil. Après la lecture, je filme plusieurs plans de la salle pour retransmettre sur YouTube pour les membres de la famille qui n'ont pas pu assister à l'événement", nous raconte le réalisateur vidéo d'un mariage civil.

La mère de la mariée vit à Hong Kong et n'a pas pu se libérer. La diffusion sur internet du mariage lui permet ainsi d’assister à la cérémonie. Les jeunes mariés sont ravis. "C'est génial, parce que ceux qui ne peuvent pas venir ici pour assister au mariage, c'est génial pour eux de simplement cliquer et ensuite regarder."

Bref, de gros avantages s'ouvrent avec cette nouvelle méthode, "surtout pour un couple comme nous, qui venons de deux coins du monde différents, où une grosse partie de la famille se trouve en Asie", nous explique le mari. "C'est une chance unique, à laquelle on ne s'attendait pas du tout".

Etterbeek est la toute première commune en Belgique à proposer ce service, qui est sur le point de se propager dans d’autres communes. Patrick Lenaers, échevin de l’Etat civil, le confirme: "Nous avons, depuis que le premier mariage a été diffusé, beaucoup de communes qui nous appellent pour savoir techniquement comment nous avons fait, mais aussi du point de vue juridique. Ca va sans doute faire beaucoup d'émules donc ici, en Belgique".

Le mariage diffusé sur Youtube coûte une dizaine d’euros aux mariés, mais ne remplace pas les accolades et les félicitations, celles en chair en os.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK