Eté des Indiens ou été de la Saint-Martin?

Le 29 septembre 2011 au Bois de la Cambre à Bruxelles
Le 29 septembre 2011 au Bois de la Cambre à Bruxelles - © DRIES LUYTEN (Belga)

On parle beaucoup depuis quelques jours de ce beau temps d'arrière-saison qui nous offre soleil et chaleur après un été pas terrible. Est-on en train de vivre ce que beaucoup appellent "l'été indien" ?

Nous ne vivons pas un "été indien" parce que, tout simplement, l'"été indien", chez nous n'existe pas. On observe ce phénomène en Amérique du Nord principalement au Canada.

C'est à la fin du XVIIIe siècle qu'il a été baptisé "été indien" ou plus exactement l'"été des Indiens". En fait, fin octobre, début novembre, cette région du monde connaît une période de redoux, du temps ensoleillé quasi systématique. Plusieurs thèses circulent sur l'origine de cette appellation: certains la lient aux indiens nomades qui, à cette époque, en profitaient pour terminer les récoltes et changer une dernière fois leur campement avant l'hiver. D'autres la lient tout simplement aux territoires indiens d'Amérique du Nord.

Donc, chez nous, pas d'été indien quoique

Pas sous cette appellation, en tout cas, et pas systématiquement. On devrait plutôt parler de "l'été de la Saint-Martin", un été "automnal" que l'on observe plutôt chez nous en cette période et très rarement au-delà du 15 octobre.

On peut comparer ce phénomène à celui des Saints de glaces, phénomène inverse où une période de froid, avec des dernières gelées, est parfois observée à la mi-mai, les 11, 12 et 13, sous les auspices de Saint Mamert, Saint Pancrace, et Saint Servais.

Le 29 septembre le plus chaud jamais enregistré en Belgique

L'Institut royal météorologique d'Uccle a établi jeudi après-midi la température de l'air à 27,3 degrés, ce qui en fait le 29 septembre le plus chaud jamais enregistré en Belgique, indique le météorologue Eddy De Mey. Le record précédent remonte à 1934: ce jour-là, le mercure était monté à 26,9 degrés.

La région où il faisait le plus chaud jeudi était la Campine limbourgeoise. Les thermomètres ont grimpé jusqu'à 27,9 degrés à Kleine Brogel. Cette arrière-saison est la plus chaude depuis 1921. Le 6 octobre de cette année-là, la température avait atteint 27,3 degrés.

Saint Martin, un Saint encore reconnu en Flandre

Depuis la première guerre mondiale, Saint Martin se fête le 10 novembre et pas le 11. Ce jour-là, en Flandres belge et française, les enfants reçoivent des jouets et des friandises. Ils chantent de porte en porte en portant des lanternes creusées dans des betteraves. Selon la légende, Saint Martin, venu évangéliser ce coin du monde, aurait perdu son âne dans les dunes… Les enfants du pays se sont mis à sa recherche et ont retrouvé l'âne broutant la maigre végétation qui pousse dans le sable. Tout heureux d'avoir retrouvé son compagnon qui était aussi son moyen de locomotion, Saint Martin a transformé les crottes de l'âne en brioches qu'il a distribuées aux enfants.

Saint Martin est resté populaire aussi dans d'autres régions comme l'Allemagne ou la Suisse.

M.S. avec Grégory Fobe et Belga

Toute la météo

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK