Etats-Unis: les "Black Dolls", ces poupées fabriquées par les Noirs, pour les Noirs

Des poupées utilisées par les enfants blancs
Des poupées utilisées par les enfants blancs - © RTBF avec Brut.

C’est un pan assez méconnu de l’Histoire américaine : les "Black Dolls" (ou poupées noires) sont exposées en ce moment à la Maison rouge de Paris. La commissaire de l’exposition, Nora Philippe, nous explique leur origine.

Des poupées noires dans une société dominante blanche : les "Black Dolls" interpellent mais elles ont bel et bien existé. Fabriquées au 19e et 20e siècle par des parents Noirs-Américains, ces poupées existaient aussi bien au nord qu’au sud des Etats-Unis. Pour la commissaire de l’exposition, Nora Philippe, ces jouets apparaissaient comme l’unique alternative aux "poupées blanches ou [ aux ] poupées de couleur noire mais véhiculant des stéréotypes racistes".

Des poupées utilisées par les enfants blancs

Ce qui semble aussi surprenant que l’existence de ces poupées artisanales en tissus, c’est leur utilisation par des enfants blancs. Ainsi, aux côtés des jouets, se trouvent également exposés des clichés de jeunes enfants blancs qui posent avec les poupées noires. Dans ce cas précis, il semblerait que les poupées aient été fabriquées par les nounous de ces enfants, qui étaient noires. "C’est aussi une manière de figurer la large domesticité et le statut social de la famille", d’après Nora Philippe.

En outre, les Black Dolls ont précédé les "Negro Dolls", des poupées manufacturées qui sont devenues un véritable symbole de revendication pour les Africains-Américains.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK