Espagne: le lanceur d'alerte Falciani en liberté sous contrôle judiciaire

Le lanceur d'alerte franco-italien à l'origine des "SwissLeaks" Hervé Falciani, arrêté mercredi en Espagne à la demande de la Suisse, a été libéré jeudi dans l'attente de l'examen de ce mandat d'arrêt, a-t-on appris de source judiciaire.

Condamné en Suisse à cinq ans de prison pour espionnage économique, Hervé Falciani a dû remettre son passeport et s'est vu interdire de quitter l'Espagne. Il devra se présenter une fois par semaine devant un tribunal.

L'informaticien de 46 ans est à l'orgine de la "liste Falciani", des données appartenant à la filiale suisse de HSBC, ayant permis d'identifier 127.000 comptes appartenant à 79.000 personnes de 180 nationalités.

La liste a mis au jour les pratiques d'évasion fiscale de nombreuses personnalités et déclenché des enquêtes dans divers pays dont la France, l'Espagne, la Grèce ou le Royaume-Uni.

Selon la Suisse, l'employé de banque a eu accès à ces données en 2006 au sein de HSBC à Genève, et les a ensuite proposées - sans succès - contre de l'argent aux autorités du Liban.

Il est ensuite revenu en Suisse où il faisait l'objet d'une enquête et a fini par se réfugier en France, transmettant ses fichiers au fisc.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK