Escherichia coli: une enfant dans un état de mort cérébrale

Cuire la viande à point est une solution sûre pour éviter ce genre de drame.
Cuire la viande à point est une solution sûre pour éviter ce genre de drame. - © Flickr/Jeff Golden

Une enfant de 9 ans se trouve dans un état très critique, après avoir contracté une infection bactérienne due à E. coli. Elle s'est s'est développée après que l'enfant a consommé de la viande insuffisamment cuite au barbecue.

C'est VTM qui a révélé ce drame, citant un membre de la famille. L'enfant, prénommée Aïcha, est hospitalisée depuis une semaine au Gasthuisberg, l'hôpital universitaire de Louvain. La jeune fille a été emmenée la semaine dernière à l'hôpital par ses parents. A l'issue d'un barbecue, la jeune enfant a été indisposée, prise de diarrhées et de maux de ventre. Ses reins ont alors cessé de fonctionner et jeudi, elle a été victime d'un arrêt cardiaque. Depuis lors, elle est hospitalisée dans un état critique. L'infection contractée par la petite Aïcha serait due à la bactérie E. coli. La famille est domiciliée à Balen, dans la Campine anversoise.

La bactérie du Docteur Escherich

La bactérie qui est la cause de ce drame appartient à la famille des Escherichia, du nom de leur découvreur Theodor Escherich, qui l'a identifiée et caractérisée en 1885. Ce groupe de bactéries est responsable de diarrhées souvent sanglantes, de troubles du rein et parfois d'atteintes respiratoires. Les personnes plus fragiles, jeunes enfants de moins de 5 ans, et même jusqu'à 15 ans, ou vieillards peuvent en mourir des suites de l'infection alors que les adultes s'en sortent généralement, bien qu'avec des séquelles rénales dans certains cas.

Escherichia coli ("coli" signifie "du colon", c'est-à-dire du gros intestin) est très commune dans l'intestin des mammifères et en particulier des humains, dont elle compose 80% de la flore intestinale. C'est généralement une bactérie "commensale", c'est-à-dire avec laquelle notre organisme cohabite "pacifiquement". Mais certaines souches peuvent se révéler pathogènes, c'est-à-capables de déclencher une maladie.

Il est facile de s'en protéger

La viande peut être contaminée à l'abattoir par les bactéries provenant des intestins des animaux abattus ou ultérieurement par les mains de ceux qui manipulent la viande. La viande hachée présente un risque de contamination supplémentaire.

E. coli résiste au froid, mais pas à la chaleur. Pour se protéger, il suffit de bien cuire la viande hachée, c'est-à-dire que le centre de la pièce de viande doit atteindre au moins 65°C. Les autorités sanitaires de certains pays recommandent même 70°C pendant 2 minutes à cœur, ce qui signifie que le centre d'un steak haché ne doit être ni rouge, ni rosé. La consommation de filet américain ou steak tartare comporte donc un risque impossible à éviter.

Patrick Bartholomé

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK