Escape Games : le succès des jeux d'évasion

Enfermés dans une salle, ils ont une heure pour déchiffrer l’énigme qui leur ouvrira la porte. Ceci n’est pas le synopsis d’un nouveau film mais bien le fonctionnement des Escape Games aussi appelées Escape Rooms. Ces jeux d’évasion grandeur nature fleurissent un peu partout dans le monde depuis leur apparition au japon en 2007. Arrivé il y a à peine quelques années en Belgique, le concept séduit et semble promis à un bel avenir. "Dans le courant de l’année 2016, l’engouement a explosé", précise Julien Vandenitte, co-fondateur d’Enygma, un Escape Game bruxellois. Ils sont d’ailleurs plusieurs à s’être installés dans la capitale, répondant à une demande grandissante de la part d’un public toujours plus gourmand. Plus d’une cinquantaine d’établissement de ce genre ont ouvert en Belgique ces dernières années, dont une large majorité en Flandre.

Dans l’air du temps

Un succès et une popularité qui s’expliqueraient par un besoin de retour au réel et au physique tout en vivant une expérience similaire à celle des héros de films ou de jeux vidéos. "C’est très dans l’air du temps parce qu’actuellement on est tout le temps sur un écran, sur un téléphone. Ici on se retrouve entre amis, en famille ou avec les collègues à faire quelque chose de physique ensemble, explique le gérant d’Enygma. Entre collègues, entre amis ou en famille, petits et grands en quête d’aventure semblent y trouver leur compte. "Quand les participants sortent, jubilatoires, ils n’ont qu’une envie, c’est d’en parler".

Les clés de la réussite

Pour satisfaire leurs clients, les propriétaires d’Escape Games ne misent pas uniquement sur le degré de difficulté et le nombre d’énigmes. L’accent est également mis sur le décor, la scénographie et le scénario. Le joueur est plongé dans une ambiance, joue un rôle et doit remplir une mission. Il devient Sherlock Holmes plongé dans un Londres victorien ou est un chercheur chargé d’éradiquer un virus. La technologie participe aussi. Jeux de lumières, reconnaissance tactile ou encore détecteurs de présence humaine donnent du piment à la résolution des nombreuses énigmes, pas toujours faciles, qui déverrouilleront la porte de sortie. Attention à ne pas rester coincé à l'intérieur, l'heure tourne...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK