Eruption: les aiguilleurs du ciel pour une approche commune

RTBF
RTBF - © RTBF

Les aiguilleurs du ciel de Belgique, France, Allemagne, Luxembourg, Pays-Bas et Suisse (ANSP) travaillent en collaboration avec leurs partenaires militaires à une approche commune afin de diminuer l'impact du nuage de cendres.

Pour réduire l'impact de la contamination de l'espace aérien par une éruption volcanique sur les passagers et les compagnies aériennes, alors que le haut niveau de sécurité est maintenu, les ANSP travaillent en collaboration avec leurs partenaires militaires, réunis dans la Functional Airspace Block Europe Central (FABEC), à une approche commune afin d'améliorer la situation actuelle.

Un système de rapport transfrontalier commun entre le FABEC et les ANSP est étudié. "En conséquence, la pollution volcanique de l'espace aérien sera étudié et analysé plus rapidement", selon Belgocontrol.

Le FABEC a également développé un concept détaillé qui définit trois zones de contamination (zones temporairement dangereuses, zones où une contamination est attendue et zones non-contaminées) ainsi que la manière dont le trafic aérien doit être géré dans les zones respectives.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK