Epidémie à l'hôpital St-Luc: fermeture du service de néonatalogie

Epidémie à l'hôpital St-Luc: fermeture du service de néonatalogie
2 images
Epidémie à l'hôpital St-Luc: fermeture du service de néonatalogie - © G. Fabré - RTBF

Le service de néonatalogie des cliniques universitaires Saint-Luc, qui dispense des soins intensifs pour nouveaux-nés, a été fermé vendredi matin à la suite de la détection d'un début d'épidémie par l'entérobactérie CPE. L'information révélée par RTL-TVi a été confirmée par Frédéric Thys, le directeur médical adjoint de l'hôpital. L'unité n'acceptera plus de nouvelles admissions jusqu'à l'éradication de l'épidémie. Les 19 autres centres de néonatalogie en Belgique, dont 5 sont situés à Bruxelles, ont été contactés afin d'assurer le transfert et la prise en charge des nourrissons.

Les 21 enfants du service sont testés quotidiennement. La présence de cette bactérie a été détectée chez deux enfants en début de semaine. Jeudi, un troisième enfant a été signalé porteur. Un courrier a été envoyé aux parents dans la journée pour les avertir, leur demander de prendre de plus amples précautions d'hygiène et de limiter les visites des proches.

Vendredi, les tests ont révélé que douze enfants sont porteurs de la bactérie. Parmi eux, un seul enfant présente des symptômes digestifs, qui ne peuvent pas encore être incriminés à cette bactérie. Vu la situation, il a cependant été traité avec des antibiotiques spécifiques, actifs contre la bactérie CPE. Les enfants porteurs ont été séparés des autres nourrissons et le personnel a été scindé.

L'entérobactérie CPE productrice de carbapénémase se transmet de façon assez rapide par les mains, par l'environnement ou plus rarement par les vêtements. Les personnes porteuses peuvent développer une infection des intestins. La bactérie étant multirésistante à différents antibiotiques, son traitement est complexe. Ces infections touchent généralement des personnes fragilisées.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK