Eoliennes : pour qui tournent-elles ? - Larves, grillons, scorpions : les steaks de demain ?

Eoliennes
Eoliennes - © RTBF

Questions à la une se penche sur les dessous commerciaux du marché des éoliennes en Belgique. Le deuxième reportage s'intéresse aux insectes comme mode d'alimentation.

1 - Eoliennes : pour qui tournent-elles ? Les éoliennes s'implantent en masse sur notre territoire. Mais qui en profite ? Les investisseurs ou plutôt les citoyens que nous sommes ? L'enquête menée par Aurélie Didier et Christian Leroy pointe les nuisances auxquelles semblent confrontés certains riverains qui n'y voient aucun bénéfice. Même pas sur leur facture énergétique. Or, cela est pourtant possible.

En attendant, de grosses entreprises étrangères dominent notre marché, profitant sans doute du manque d'ambition de notre pays en matière d'énergies vertes. Au Danemark, les éoliennes fleurissent un peu partout et le pays en retire de nombreux bénéfices. En Wallonie, une révision du cadre d'implantation des éoliennes est à l'étude. Mais le projet s'enlise.

2 - Larves, grillons, scorpions : les steaks de demain ? Imaginez un menu uniquement à base d'insectes : des raviolis aux criquets, des brownies aux vers de terre ou encore des galettes de grillons au caramel. On en parle beaucoup et ce n'est pas une plaisanterie, cela pourrait être votre repas de demain. Depuis 2008, la FAO (l'Organisation des Nations-Unies pour l'alimentation et l'agriculture) recommande de consommer des insectes plutôt que de la viande. Avec la constante augmentation de la population mondiale, la viande risque de manquer dans les années à venir.

Hyper protéinés, les insectes constituent une alternative. Et le business entomophage est déjà lancé. Un industriel français a décidé de remonter la filière des insectes en Thaïlande afin de proposer des produits encore plus étonnants à sa clientèle. Cette enquête propose un voyage dans l'univers grouillant de ces petites bêtes qui s'installent dans nos assiettes. Une enquête de Rémi Delescluse.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK