Environnement: quel scénario pour sortir du nucléaire et atteindre les objectifs de Paris?

Environnement: quel scénario pour sortir du nucléaire et atteindre les objectifs de Paris?
Environnement: quel scénario pour sortir du nucléaire et atteindre les objectifs de Paris? - © ANTHONY DEHEZ - BELGA

Inter Environnement Wallonie, le WWF et Greenpeace publient un "scénario électrique" à l'attention des pouvoirs publics. Il s'agit d'une projection de la production et de la consommation d'électricité en Belgique, à l'horizon 2030. Commandée au centre de recherches européen spécialisé dans la transition énergétique 3E, cette étude se base sur les objectifs renouvelables imposés par l'accord de Paris et la sortie du nucléaire prévue en 2025. Pour respecter les engagements tout en garantissant l'approvisionnement électrique, 58% de la consommation devrait, selon ce scénario, être assurée par les énergies renouvelables d'ici 2030.

Des coûts de production en baisse

Ces énergies renouvelables seraient beaucoup moins coûteuses aujourd'hui, explique Arnaud Collignon, chargé de mission Energie chez Inter Environnement Wallonie: "la production d'électricité dans l'éolien en mer est le meilleur exemple. Il y a un an, les prix étaient doubles par rapport à ce qu'on observe aujourd'hui, notamment avec les derniers appels d'offre des Pays-Bas". 

Cette diminution de coûts, notamment liée à un marché éolien en pleine croissance, fait aussi baisser les subsides nécessaires au financement des énergies renouvelables. Près de 2 milliards d'euros en moins par rapport au scénario précédant et datant de 2014.

Coûts en baisse, ambitions à la hausse ?

Si les coûts de production des énergies renouvelables diminuent, les ONG demandent aux autorités compétentes de revoir leurs ambitions à la hausse. "Ce qui est actuellement prévu dans les différents gouvernements - belge et wallon - n'est pas suffisant, en terme de développement des renouvelables, pour répondre à la promesse faite à Paris de limiter l'augmentation de températures à 2 degrés. (...) Il faut reprendre les choses en main et le faire de façon coordonnée et planifiée".

Référence au pacte énergétique promis entre le pouvoir fédéral et les régions. Il devait voir le jour fin 2015. On l'annonce courant 2017. Avec une autre échéance dans toutes les têtes: la sortie du nucléaire prévue elle en 2025.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK