Environ 1500 enfants wallons ont été sensibilisés aux risques de morsures de chien en 2018

Parmi les élèves sensibilisés, 16% reconnaissaient avoir peur des chiens avant la formation, contre 12% après
Parmi les élèves sensibilisés, 16% reconnaissaient avoir peur des chiens avant la formation, contre 12% après - © HANDOUT - AFP

Près de 1500 enfants wallons ont été sensibilisés aux risques de morsures de chien depuis le lancement du programme PEACE en janvier, indique mardi le ministre wallon du Bien-être animal, Carlo Di Antonio.

Destiné aux enfants de 4 à 6 ans, ce programme se matérialise par une formation ludique donnée dans les écoles par l'asbl Minimones Maximones. Il a pour objectif d'aider les enfants à entretenir une relation harmonieuse avec les chiens en leur apprenant à décrypter leurs émotions et à adopter les attitudes appropriées.

"A cet âge, les enfants ont souvent des comportements innocents et naïfs à l'approche d'un chien", souligne Carlo Di Antonio. "Ils en sont les principales victimes et ont deux fois plus de risques d'être hospitalisés avec des blessures se situant au niveau du visage, de la nuque et des bras."

Parmi les élèves sensibilisés, 16% reconnaissaient avoir peur des chiens avant la formation, contre 12% après. Le pourcentage d'enfants souhaitant caresser un chien dans des conditions considérées jugées dangereuses est lui passé de 86 à 60%. 11,8% des enfants ont par ailleurs déclaré avoir déjà été mordus, "ce qui montre toute la pertinence du programme", ajoute le ministre Di Antonio.

2,5% des accidents domestiques impliquant un enfant sont causés par un animal en Wallonie. 80% des accidents se produisent dans la sphère privée, le plus souvent avec des chiens avec lesquels les enfants sont en contact régulier.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK