Enseignement : comment garder la motivation des jeunes professeurs ?

Le constat est inquiétant. 30 à 40% des professeurs abandonnent l’enseignement, démotivés, deux ans après avoir débuté. Un métier stressant, des classes parfois difficiles. L’association Teach for Belgium souhaite combattre ce problème en leur proposant des séances de coaching avant leur première rentrée des classes. Objectif : aider les professeurs à mieux appréhender le milieu scolaire. Ceux-ci sont ensuite suivis pendant les deux premières années.

Avoir des enseignants motivés et motivants, c’est aussi la possibilité de lutter contre les inégalités entre les élèves. Dans certaines écoles défavorisées, il peut y avoir jusqu’à trois années de retard d’apprentissage par rapport à d’autres écoles… C’est pourquoi, les enseignants formés par l’ASBL sont ensuite envoyés dans ces écoles plus compliquées.

"Quand j’étais participante au programme, une fois par mois, j’avais une tutrice qui venait m’observer. On analysait mon cours, on voyait ce que je pouvais faire de mieux, comment je pouvais plus accrocher les élèves. Je faisais aussi partie d’un groupe d’enseignants débutants donc ça, c’était un soutien énorme. Ils me disaient de continuer, que les élèves avaient besoin de moi." explique Nada Al-Kadi, membre de l’ASBL.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK