Enquête sur les membres de Médecins sans frontières pour "soutien à l'immigration illégale"

Les bénévoles de Médecins sans Frontières font actuellement l'objet d'une enquête judiciaire en Italie en raison de leur "soutien à l'immigration illégale".

Des membres d'équipage d'un bateau MSF auraient secourus des migrants en mer Méditerranée sans en avertir les gardes-côtes, écrit jeudi la Corriere della Sera. Mercredi, le procureur de Trapani (Sicile) avait indiqué, devant le parlement à Rome, qu'une enquête ciblant des ONG avait été lancée pour diverses raisons.

Le journal stipule que les secouristes de Médecins sans frontières ont appelé les migrants secourus à ne pas collaborer avec l'agence européenne Fontrex et les autorités italiennes.

A disposition de la justice

Mercredi soir, l'organisation a fait savoir qu'elle "n'avait jamais été contactée par le procureur de Trapani" mais qu'elle se tenait à disposition de la justice et veillait à ce que sa mission en Méditerranée soit "transparente".

L'ONG est accusée de dresser des listes des réfugiés adultes enregistrés comme mineurs; un monde de différence pour les migrants, les moins de 18 ans disposant de davantage de droits d'asile que les adultes.

Le débat sur le rôle, le financement et les objectifs de la petite dizaine de navires humanitaires privés qui croisent au large de la Libye agite l'Italie depuis une quinzaine de jours.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK