Enquête: les Belges sont plus enclins à respecter les règles sanitaires lors des fêtes de Noël

Depuis que le gouvernement a fixé les règles pour les fêtes de fin d'année, les Belges semblent être plus enclins à respecter les mesures: dans le cadre de la grande étude sur coronavirus, 7 Belges sur 10 déclarent qu'ils vont (très) probablement respecter la bulle lors du réveillon de Noël.

L'université d'Anvers, d'Hasselt, la KU Leuven et l'ULB unissent leur force depuis le 24 mars pour mener une enquête sur l'impact de la crise du coronavirus sur la population. Pour la 25e édition de cette enquête, un peu moins de 23.000 Belges ont pris la peine de remplir le questionnaire. 

Si l'on compare les résultats obtenus entre la 24e et 25e enquête (menées respectivement le 17 novembre et le 1er décembre), les participants indiquent qu'ils comptent davantage respecter les règles sanitaires pour le réveillon de Noël.


►►► À lire aussi: Charlotte Martin, infectiologue : "Nous craignons une 3e vague vers la mi-janvier si les mesures ne sont pas respectées pour les fêtes"


On constate de nettes différences entre les catégories d'âge: pour 18-35 ans, plus d'un répondant sur trois déclare qu'il respectera (très) probablement les mesures, contre un sur quatre deux semaines auparavant. En ce qui concerne les 36-65 ans, ils sont 73,7 % à indiquer qu'ils respecteront les règles. Plus de 85 % des seniors annoncent qu'ils n'inviteront pas plus d'un contact rapproché pour les fêtes.

3 images
Enquête: les Belges sont plus enclins à respecter les règles sanitaires lors des fêtes de Noël © Tous droits réservés

Pour rappel, les règles sont simples: comme c'est le cas depuis le deuxième confinement, les familles ne peuvent inviter chez elle qu’un contact rapproché à la fois. Et cela vaut aussi pour la Noël. Le comité de concertation a néanmoins fait une exception pour les personnes isolées : elles peuvent inviter leurs deux contacts rapprochés à la fois soit le 24, soit le 25.

Plus d'un travailleur sur trois travaille totalement à domicile

L'étude publiée le 3 décembre montre aussi d'autres évolutions de l'impact du coronavirus sur la population. Entre le 6 octobre et le 1er décembre, de plus en plus de participants à l'étude constatent une perte de leur revenus nets, ce qui peut en partie s'expliquer par la fermeture des magasins non essentiels et des établissements horeca durant cette période.

Alors que le gouvernement impose le télétravail partout où c'est possible, plus d'un travailleur sur trois répond qu'il a travaillé complètement à domicile la semaine précédente, preuve d'un certain relâchement depuis le 20 octobre.

 

3 images
Enquête: les Belges sont plus enclins à respecter les règles sanitaires lors des fêtes de Noël © Tous droits réservés

Alexandre De Croo : pas d élargissement de la bulle pour la Noël (JT du 04/12/2020)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK