Énergie: pas besoin de réserve stratégique pour l'hiver

Marie-Christine Marghem lors d'un point presse en août dernier à Bruxelles.
Marie-Christine Marghem lors d'un point presse en août dernier à Bruxelles. - © ERIC LALMAND - BELGA

Pour la première fois depuis 2014, aucune réserve stratégique ne sera prévue pour l'hiver prochain. La ministre de l'Énergie Marie Christine Marghem (MR) estime que la production sera suffisante pour faire tourner les radiateurs durant l'hiver, peut-on lire ce mardi dans De Tijd et L'Echo.

Marie-Christine Marghem avait pourtant fait savoir au printemps qu'une réserve stratégique de 500 mégawatts serait nécessaire pour l'hiver - une puissance équivalant à la moitié de la capacité d'un réacteur nucléaire classique. La ministre avait jusqu'au 1er septembre pour revoir ce chiffre sur la base d'analyses plus poussées.

La ministre a décidé de ramener ces 500 mégawatts à zéro. "Nous n'avons besoin d'aucune réserve stratégique; la production intérieure et les possibilités d'importation sont suffisantes", selon son cabinet.

La décision de la ministre Marghem met fin au marché public pour la capacité d'urgence. Conséquence directe pour les consommateurs d'électricité : ils ne devront dès lors plus payer de supplément de facture pour cette réserve stratégique.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK