En septembre et octobre, gare au soleil sur la route: pic d'accidents par éblouissement

Le soleil au volant provoque des accidents
2 images
Le soleil au volant provoque des accidents - © Pixabay-Free-Photos

Soleil et sécurité routière font rarement bon ménage. Si toute l’année le soleil provoque des accidents de la route, les mois de septembre et octobre sont les plus dangereux.  

Contrairement aux mois de décembre et janvier, où les journées sont plus courtes et le soleil plus bas sur l’horizon, durant la période automnale (de septembre à octobre), le soleil est rasant. Le risque d'éblouissement des conducteurs est plus fort, augmentant ainsi le nombre d’accidents de la route.  

Ces pics d'accidents ne sont pas étonnants puisqu'à cette période, les horaires auxquels le soleil est le plus dangereux coïncident avec les heures de pointe. Soit entre 7h30 et 8h30 le matin et entre 18h20 et 19h20 le soir. 

138 accidents en Wallonie causés par l'éblouissement en 2017

Au total 582 accidents ont été provoqués par le soleil au niveau national, dont 138 en Wallonie. "65% des accidents se produisent en agglomération, il faut faire plus attention", déclare Belinda Demattia, de l'Agence wallonne pour la sécurité routière. En effet, les conducteurs ne voient pas 90% des informations, et en ville il faut davantage prendre garde. Feux, piétons, panneaux... Les conducteurs sont entourés de signaux indispensables à la conduite. 

"Alors que sur l’autoroute, certes il y a des accidents, mais il existe moins d’obstacles, pas de manœuvres à faire, etc.”, rajoute Belinda Demattia 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK