En Flandre, une association recycle les vieux GSM en échange d'arbres

En Flandre, on recycle les vieux GSM en échange d'arbres
En Flandre, on recycle les vieux GSM en échange d'arbres - © Tous droits réservés

"Curieus", une association socio-culturelle socialiste flamande, organise une collecte de vieux GSM. Jusque fin février, elle récoltera et recyclera pour la deuxième année d'affilée un maximum de téléphones portables. Son but : sensibiliser le public aux dangers de la surconsommation, mais aussi à l’exploitation du coltan notamment en République Démocratique du Congo.

Il y aurait 6 milliards de téléphones portables en circulation dans le monde et il s'en écoule 4 millions chaque année en Belgique. D’après "Curieus", seuls 1 des GSM vendus dans le monde seront un jour recyclés, et moins de 5% en Belgique où leur durée de vie moyenne est de 18 mois. Et le problème, c'est qu'après, ces appareils restent dans un tiroir. On évalue que chaque ménage en a ainsi en moyenne trois vieux, inutilisés.

Or, ces appareils contiennent de nombreux composants que l’on pourrait réutiliser. Parmi ceux-ci, le coltan, extrait essentiellement au nord Kivu, au Congo. L’armée nationale congolaise n’exerce qu’un contrôle limité dans la région laissant le champ libre à des groupes armés qui contrôlent un grand nombre de ces mines.

Les revenus financiers de l’exploitation des mines servent à armer ces milices, ce qui augmente l’insécurité dans la région. Mais ce n'est pas tout, l'exploitation des mines provoque également la destruction de l’environnement menaçant par la même occasion les populations de gorilles et de chimpanzés vivant dans la région. Au final, l'achat constant de GSM crée donc une demande importante de ce minerai, demande qui pourrait être réduite si nos téléphones étaient mieux recyclés.

Plus d’informations, notamment sur les points de collecte sur le site Belbos. Sachez que pour chaque GSM récolté un arbre sera planté en Flandre : l'an dernier l'action a permis de planter 10 000 arbres. L'objectif cette année est de planter un bois dans chaque province flamande.

JFH avec Miguel Allo

Plus d’informations, notamment sur les points de collecte sur le site Belbos. Sachez que pour chaque GSM récolté un arbre sera planté en Flandre : l'an dernier l'action a permis de planter 10 000 arbres. L'objectif cette année est de planter un bois dans chaque province flamande.

JFH avec Miguel Allo

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK