Effet "Jurassic World": la dinomania est de retour en force

La folie des dinosaures
La folie des dinosaures - © Tous droits réservés

Ce mercredi 10 juin, le film "Jurassic World" sort sur grand écran, 22 ans après le "Jurassic Park" de Spielberg. Le scénario n'est pas bien original, on fait du neuf avec du vieux. Qu'à cela ne tienne, les fans de 7 à 77 ans attendent ce moment avec impatience.

Leurs noms font peur: brontosaure, tyrannosaure, vélociraptor... Et que dire de leur physionomie: plusieurs mètres de hauteur, des griffes et des dents impressionnantes, les dinosaures n'ont rien pour plaire. Et pourtant les enfants les adorent, ils sont fascinés par ces grandes bébêtes venues d'un autre monde.

Or au musée des Sciences naturelles, à Bruxelles, on peut les approcher de près ces dinosaures; d'imposants squelettes grandeur nature. Nanette aime se comparer à eux, "ils sont grands par rapport à nous, je me sens comme une fourmi à côté." "On en voit plein dans les dessins animés, ils parlent même avec les humains, c'est rigolo", nous raconte Joana.

Les enfants connaissent mal les dinosaures

La télé y est pour beaucoup dans la perception de l'animal; dessins animés et cinéma ont rendu le dinosaure sympathique. Mais les scientifiques ont aussi du rétablir certaines vérités. "On doit leur expliquer qu'à l'époque où les dinosaures existaient, il n'y avait pas d'êtres humains et qu'ils ne se parlaient pas. Il faut aussi leur dire, nous explique Géraldine Maulet du musée des Sciences naturelles, que la plupart n'étaient pas carnivores, mais bien herbivores."

Le dinosaure ne laisse personne indifférent et fait travailler l'imaginaire. Avec la sortie du nouveau film "Jurassic World", on risque beaucoup d'entendre parler de ces animaux disparus il y a des millions d'années. Phénomène culturel et marketing aussi. Les rayons des magasins de jouets sont envahis. La dinomania est de retour.

Natalie Massart et Ophélie Fontana

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK