Echanger son logement pour ses vacances, c'est tendance

RTBF
RTBF - © RTBF

Si vous offrir un pied à terre à l'autre bout du monde sans vous ruiner, rien de mieux que d'échanger sa maison. L'échange de maison un phénomène qui fait de plus en plus d'adeptes.

Cette formule de vacances qui existe depuis plus de 50 ans outre-Atlantique est chez nous en pleine expansion depuis ces dernières années.
Quoi de plus sympathique que d'échanger sa maison dans les Ardennes ou son appartement à Bruxelles avec une cabane au Canada ou un appartement à Miami en ne déboursant finalement que les frais de transport et de nourriture...

L'échange de logements pour les vacances n'est pas neuf mais qu'est ce qui explique le véritable boum de ces dernières années ?
Il y a évidement, outre le côté vacances hors du commun et uniques, le coté économique des choses. Dans le contexte actuel cette solution anti-crise permettrait à une famille d'économiser 50% de son budget vacances, 70% même dans le cas où elle échange aussi sa voiture. Selon les spécialistes du secteur, chaque année 10% d'adeptes rejoignent la formule.

Mais laisser sa maison à des inconnus pour peut-être un château en Espagne ça peut faire peur. Comment justement contourner ce type de piège ?
Il est vrai qu'on est jamais à l'abri d'un mauvais échange d'où l'importance de la préparation bien à l'avance. Des vacances d'été par exemple se préparent dès janvier. Ce qui va vous donner aussi plus de chances de trouver l'échange de vos rêves, - les premiers arrivés sont les mieux servis- de rebondir au cas où votre premier choix tombe à l'eau. Ensuite, en vous organisant aussi à l'avance vous avez et c'est là le plus important plus de temps pour prendre contacts et discuter avec vos partenaires, chats, téléphone, photos, vidéos, webcam tout ce qu'il faudra pour rassurer l'autre et être rassuré. Certains sites proposent d'emblée aux utilisateurs d'ajouter des visites vidéos. C'est primordial dans ce type d'échange.

Est-ce qu'on peut signer un contrat ? C'est à l'appréciation des échangistes- certains se contentent d'un simple accord  comme dans le reportage- puisque l'idée est de partir du principe de la relation de confiance - vous n'aimeriez pas qu'on descende vos bonnes bouteilles de vin à la cave, de votre côté vous ne le faites pas non plus - d'autres établissent un contrat où précisent par exemple les produits qu'on laisse et ceux qu'il faut remplacer

Et par rapport à l'assurance, y a-t-il des dispositions à prendre ? Un coup de fil à votre assureur pour lui  communiquer le nom, l'adresse et la durée de séjour de vos partenaires d'échange est utile. Si vous échangez aussi votre voiture, parlez en aussi à votre assureur- normalement le prêt d'une voiture à un ami est autorisé mais autant se mettre d'accord avec le partenaire sur les responsabilités de chacun, le kilométrage, et la franchise en cas d'accident.

Il y a des sites gratuits et des sites payants  avec des abonnements qui peuvent varier de 45 à 160 euros par an. Payer un abonnement peut être une bonne garantie- les gestionnaires du site connaissent l'identité complète des membres, il est donc moins risqué de tomber sur un lapin farceur.

(V.Patte)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK