Ebola: légère amélioration pour le médecin italien contaminé

Le médecin italien contaminé par le virus Ebola lors de son arrivée à Rome depuis la Sierra Leone par un vol spécial, le 25 novembre 2014
Le médecin italien contaminé par le virus Ebola lors de son arrivée à Rome depuis la Sierra Leone par un vol spécial, le 25 novembre 2014 - © AFP

L'état de santé du médecin italien contaminé par le virus Ebola en Sierra Leone s'est légèrement amélioré, mais le pronostic reste réservé, a annoncé mercredi l'institut Spallanzani à Rome où il est soigné.

Après avoir passé plus d'une semaine sous assistance respiratoire, le médecin respire désormais de manière autonome et interagit avec l'équipe soignante, a expliqué l'hôpital sur son compte Twitter.

Agé de 50 ans, ce médecin travaillait depuis octobre pour l'ONG Emergency dans un centre pour malades d'Ebola à Lakka, lorsqu'il a ressenti fin novembre les premiers symptômes de la maladie.

Il a été rapatrié le 25 novembre à bord d'un avion militaire et hospitalisé à l'isolement dans l'un des deux établissements en Italie équipés pour recevoir des patients atteints d'Ebola.

Son état s'était alors progressivement détérioré, avec des complications gastro-intestinales et de fortes fièvres, jusqu'à nécessiter une assistance respiratoire.

L'actuelle épidémie d'Ebola a fait au moins 6331 morts, sur 17 800 cas recensés, pour plus de 99% au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Le taux de mortalité est évalué à 70%, mais jusqu'à présent, les médecins et infirmières occidentaux soignés en Europe ou aux États-Unis dès les premiers symptômes ont tous survécu. En revanche, plus de 330 membres du personnel médical local ont succombé dans les pays les plus touchés, selon l'OMS.

AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK