Ducasse d'Ath: derniers préparatifs avant la grande parade

Ducasse d’Ath: les derniers préparatifs
Ducasse d’Ath: les derniers préparatifs - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Avant les géants, les brasseurs défilent au centre d’Ath. On branche des pompes à bières en terrasse. Quelques Athois sont déjà installés ! "On est en mode ducasse pour l’instant, se réjouit un habitant. On attend impatiemment que la ducasse commence, et apparemment ils annoncent du très bon temps !" Drapeaux suspendus, vitrines décorées : comme tous les commerçants, cette fleuriste a ajusté sa palette. "Mauve, blanc, jaune : les couleurs d’Ath, explique-t-elle. On choisit toutes les fleurs habituelles, mais aux couleurs d’Ath."

Vendredi soir, les Athois enterreront la vie de garçon du géant, avant les Vêpres samedi. "C’est ce qu’on appelle le mariage des géants, mais ils restent dehors, c’est la tradition qui fait qu’ils sont mariés, mais ce sont les seuls mariés qui n’entrent pas dans l’église !", s’amuse Xavier Nys, doyen d’Ath. Suivra le combat entre David et Goliath. Un moment de haute tension où un jeune garçon doit viser juste s’il veut faire chanter la foule. "Si le berger réussit, nous jouerons un Grand Gouyasse supplémentaire devant l’hôtel de ville, mais pas avant samedi 15 heures", affirme Laurent Lison, de la fanfare Saint-Martin.

Mais pour l’heure, les géants attendent dans un hangar des pompiers. Caroline Malice, restauratrice, doit retoucher le maquillage de l’épouse de Goliath. "C’est vraiment Madame qui souffre le plus avec les coups qu’elle reçoit du gourdin ou du casque de Monsieur", note-t-elle. Des baisers ? "Oui… Il n’est pas super violent, mais malgré tout, il y a des petites traces de peinture."

Pour voir le cortège, rendez-vous dimanche : au matin, c’est plus tranquille. Ensuite, il y a foule.

Journal télévisé 16/08/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK