Du plomb dans l'eau en Wallonie: "Le taux de conformité a évolué à la baisse"

Du plomb dans l'eau des robinets des Wallons ?
Du plomb dans l'eau des robinets des Wallons ? - © Tous droits réservés

Il y a encore trop de plomb dans l'eau des robinets des Wallons. Le service public de Wallonie-Environnement a publié un rapport ce mardi. On y apprend que plus de 5% des eaux du robinet contiennent un taux de plomb trop élevé par rapport aux normes européennes.

Cinq pourcent, cela peut paraître anecdotique, mais ce chiffre inquiète d'autant qu'il a tendance à augmenter au fil des années. La faute surtout aux vieilles canalisations des bâtiments faites en plomb. Le plomb est considéré comme un matériau toxique, nocif pour notre santé.

Cédric Prevedello, conseiller scientifique à Aquawal (l’Union professionnelle des opérateurs publics du cycle de l’eau en Wallonie) était l’invité de Soir Première. Il a répondu aux questions de Pierre-Yves Meugens.

Faut-il vraiment s’inquiéter ?

"Ce qu'il faut savoir, c'est que le taux de conformité a évolué à la baisse. L'eau est moins conforme aujourd'hui qu'hier parce que la norme a évolué. Il faut savoir que fin 2013, la norme acceptable pour le plomb était de 25 microgrammes par litre. Elle est aujourd'hui de 10 microgrammes par litre. Donc, en fait, la qualité de l'eau s'est améliorée, mais comme la norme a changé on a l'impression qu'on a un taux de conformité qui est plus faible qu'avant, ce qui n'est absolument pas le cas."

Quels sont les risques éventuels pour la santé ?

"Les risques pour la santé sont relativement faibles. Si l'OMS a émis une norme de 10 microgrammes par litre, c'est pour protéger essentiellement les enfants en bas âge et les femmes enceintes. Donc la norme a été émise pour les groupes les plus vulnérables de la population. Evidemment, pour ces groupes-là, on sera attentifs à ces installations."

"Le plomb se retrouve dans l'eau qu'à partir du moment où on a du plomb aux raccordements ou dans les canalisations. Mais en plus, il faut deux autres conditions : il faut une eau qui est très peu chargée en calcaire et une eau qui est également acide. Cette combinaison se retrouve essentiellement dans la province du Luxembourg et si les installations intérieures n'ont pas été changées. Donc, je tiens vraiment à être rassurant par rapport à ça."

"Il faut idéalement changer ses canalisations en plomb et éviter les adoucisseurs d'eau. Ce sont des appareils qui retirent le calcaire de l'eau et qui vont modifier l'équilibre et donc empêcher la protection du calcaire par rapport au plomb."

Est-ce qu'il existe aujourd'hui un "passeport eau" lors de la revente d’une habitation qui fait état des canalisations ?

"Il y a des propositions de textes de loi qui ont été émises. Elles ne sont pour l'instant pas adoptées par le gouvernement wallon. Mais la volonté du gouvernement est, très clairement, de mettre en place ce fameux passeport eau des habitations. Il aura comme objectif que dans les anciens logements on n’ait plus de plomb. Et s’il y en a, au moins l'acquéreur du bâtiment serait averti de ce risque et pourrait faire les travaux nécessaires, les prévoir dans son budget lorsqu'il achète."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK