Drogue: bientôt les tests salivaires

Les automobilistes pourront être soumis dès le 1er octobre prochain à un test salivaire grâce auquel les policiers seront à même de déterminer si un conducteur se trouve sous l'emprise de la drogue, rapporte la Dernière Heure dans son édition de vendredi.

Concrètement, il suffira de frotter une sonde de prélèvement sur la langue d'un individu et de l'insérer ensuite dans une machine informatisée qui détectera, en quelques minutes, la présence positive ou négative de stupéfiants dans l'organisme de la personne testée.

L'appel d'offres a été lancé et des tests sont actuellement en cours afin de déterminer le fabricant qui sera chargé de fournir à la police lesdites sondes.

Le texte législatif permettant aux policiers de procéder à de tels contrôles a déjà été publié.

Jusqu'à présent seuls les contrôles sanguins et urinaires permettent de déterminer la consommation éventuelle de stupéfiant par une personne.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK