Douze migrants trouvés dans une remorque à Zeebruges

Douze réfugiés en provenance d'Érythrée ont été retrouvés dans une remorque dans le port de Zeebrugge, indique mercredi soir le parquet de Flandre occidentale, section de Bruges. Les migrants se cachaient dans des caisses contenant des pièces automobiles.

Les services de sécurité du port de Zeebrugge ont découvert la présence de migrants dans une remorque mercredi matin. Douze personnes originaires d'Érythrée ont été retrouvées lors d'un contrôle effectué par la police maritime. La remorque était chargée de caisses de pièces de voiture, mais nombre d'entre elles se sont avérées endommagées. "Les réfugiés ont été cachés dans les caisses entre les pièces de voiture, après quoi ces caisses ont été à nouveau scellées avec du ruban adhésif", a déclaré le procureur Frank Demeester.

Selon les premières constatations, les migrants seraient montés à bord de la remorque dans un parking de la région liégeoise. Une enquête sera menée sur le gang de passeurs qui serait impliqué. L'un des réfugiés érythréens a déjà été interpellé à deux reprises dans la zone portuaire. Dans ces circonstances, il a été inculpé pour avoir pénétré dans le port de Zeebrugge. Habituellement, les migrants sont condamnés à une peine de prison effective de six mois par le tribunal correctionnel de Bruges pour une telle infraction.

Zeebruges: des migrants découverts dans un camion frigo (JT 23/01/2020)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK