Disponibilité "limitée" du Clamoxyl : "inutile de paniquer", assure Maggie De Block

Disponibilité "limitée" du Clamoxyl : "inutile de paniquer", assure Maggie De Block
Disponibilité "limitée" du Clamoxyl : "inutile de paniquer", assure Maggie De Block - © THIERRY ROGE - BELGA

La ministre fédérale de la Santé publique Maggie De Block a appelé au calme ce mercredi, une semaine après que l’Agence fédérale des médicaments (AFMPS) a recommandé aux hôpitaux de rationner l’antibiotique Clamoxyl I.V.-I.M. "Les patients qui ont besoin d’un traitement le recevront", affirme la ministre, qui annonce s’être entretenue avec le laboratoire GSK, producteur du médicament. Depuis mars 2019, cet antibiotique à base d’amoxicilline n’est disponible que de manière limitée en Belgique, à cause d’une pénurie de matières premières.

"La disponibilité limitée du Clamoxyl I.V.-I.M. est très ennuyeuse, d’abord et avant tout pour les patients mais aussi pour les prestataires de soins, poursuit la ministre. Mais inutile de paniquer. Nous avons conclu des accords clairs et si tout le monde s’y tient, tous les patients ayant besoin d’un traitement avec cet antibiotique spécifique l’obtiendront." Maggie De Block annonce que l’AFMPS enverra une lettre aux pharmaciens pour leur dévoiler le contenu du protocole établi en début de mois.


►►► À lire aussi : Le clamoxyl : limiter son usage pour éviter la pénurie


La ministre rappelle qu’il s’agit d’une situation de "disponibilité limitée" et non "d’indisponibilité" : "en cas d’extrême urgence, GSK pourrait tout de même fournir l’antibiotique." Mais pour cela, il faudra que le pharmacien hospitalier prouve qu’il s’agit d’un patient pour lequel aucun traitement alternatif n’est adapté, et que le stock de Clamoxyl de l’hôpital soit épuisé. GSK pourrait même en dernier recours le faire livrer d’un autre pays européen.

Concernant les patients qui ont dû payer leur traitement, malgré la gratuité, parce que l’hôpital a importé le Clamoxyl de l’étranger, Maggie De Block a affirmé qu’elle fera dresser une liste des hôpitaux concernés et "recherchera une solution avec ses administrations et GSK pour les patients concernés."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK