Le corps de Julie Van Espen vient d’être retrouvé dans le canal Albert

Le corps de la jeune Anversoise Julie Van Espen vient d’être retrouvé par les plongeurs de la police de la navigation dans le canal Albert. Un vélo et des vêtements tachés de sang avaient été découverts un peu avant de retrouver la dépouille de la jeune femme de 23 ans. 

Le parquet d'Anvers a ajouté qu'il poursuivait pour assassinat un homme arrêté plus tôt dans la journée à Louvain.

Un homme interpellé

Un individu a été interpellé en fin de matinée. Selon nos informations, il s’agirait de Steve B., âgé de 39 ans. Déjà connu de la justice pour des faits de mœurs, il a été interpellé dans un train à la gare de Louvain après une enquête de téléphonie selon le parquet d'Anvers. L’homme a été transféré en début d’après midi à Anvers pour être interrogé.

C’est l’homme que la police cherchait depuis ce matin. Il avait été aperçu sur des images de caméras de surveillance, au dernier endroit où le téléphone de Julie Van Espen avait été localisé. Les enquêteurs disposent aussi de nouvelles images sur lesquelles l’individu recherché apparaissait tenant à la main un panier de vélo pouvant correspondre à celui de la victime. Des éléments troublants qui ont mené le parquet d'Anvers à qualifier Steve B. de suspect. Il sera présenté au juge d'instruction demain. Caroline Vanderstokker, porte-parole du parquet d'Anvers, confirme qu'en cours d'après-midi, son statut est passé de « témoin » à « suspect ». 

Un suspect au lourd passé judiciaire

La presse locale flamande relate depuis une quinzaine d'années les déboires judiciaires de Steve B., notamment des faits de vols, de drogue ou de violence. En mars 2004, alors qu'il était sans-abri et mendiait sur une grande artère anversoise, il aurait volé et violé une dame qui l'aidait, notamment en lui procurant à manger.

 

Une enquête pour assassinat ouverte

Julie Van Espen s’est rendue à Anvers à vélo, où elle avait rendez-vous avec des amies. Elle n’est cependant jamais arrivée à destination. Des objets pouvant appartenir à la jeune femme ont été retrouvés. « Cette découverte indique une disparition violente », a rapporté un porte-parole du parquet. C’est pourquoi une enquête pour assassinat a été ouverte. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK