Disparition d'enfants: quels sont les moyens mis en oeuvre par Child Focus?

Child Focus est une fondation qui s’occupe des enfants disparus mais aussi sexuellement exploités. Elle a été créée en 1998 à l'initiative de Jean-Denis Lejeune, le père de Julie, l’une des victimes de Marc Dutroux. "Child Focus est né d’une immersion suite à l’affaire Dutroux, le papa de Julie a voulu mettre en place un centre qui s’occupe de disparition d’enfants et de d’exploitation sexuelle. Son objectif était de créer un centre similaire à celui existant aux Etats-Unis, le "National Center for Missing and Exploited Children", explique Maryse Rolland, porte-parole de Child Focus.

Le fonctionnement de Child Focus

L’organisation se donne comme mission d’aider à retrouver les enfants disparus et de lutter contre l’exploitation sexuelle des mineurs. "Nous travaillons sur les disparitions d’enfants et leur exploitation sexuelle. On traite des fugues, en 2016 on a eu 1000 cas. On s’occupe aussi des enlèvements internationaux d’enfants et on a eu 42 cas l’année dernière", ajoute-t-elle.

Child focus travaille surtout en collaboration avec la police et, en fonction du cas qui leur est soumis, ils analysent la stratégie de communication à adopter pour retrouver l’enfant. "Nous fonctionnons au cas par cas. On peut essayer d’adopter la discrétion. Surtout quand il s’agit de fugues parce que si l’enfant qui a fugué constate qu’il est recherché, il peut se renfermer et disparaître totalement", précise-t-elle. Et d’ajouter "dans ce genre de cas on distribue souvent des flyers aux commerces, les contrôleurs de train, les chauffeurs de bus… et la première chose qu’on fait c’est de pousser les parents à faire une déclaration à la police".

Qu'est ce que le système Child alert?

Child focus s’occupe aussi du système Child Alert, que seul un magistrat peut le déclencher. Il s’agit d’un niveau alerte élevé en cas de disparition mettant la vie d'un enfant en danger immédiat. "C’est notre organisme qui gère le Child Alert. On met les moyens de communication à forte échelle. Et elle repose notamment sur la divulgation des informations par les réseaux sociaux, et sur la collaboration des médias", détaille Maryse Rolland. Celle-ci assure que "ce mécanisme est destiné à rester exceptionnel". Il n'a été utilisé deux fois depuis sa création en 2011.

Est ce que Child Focus s'occupe des adultes?

Vu que "child" est un mot anglais qui veut dire enfant, on pourrait croire que l’organisme s’occupe que des enfants. Selon leur porte-parole, en matière de disparition, ils s'occupent aussi des cas où la personne a 24 ans. Mais "il faut un élément inquiétant ou quelque chose d’inhabituel chez la personne pour qu’on puisse s’activer".

Récemment, Heidi De Pauw, la directrice de Child Focus, a signé un accord avec le ministre de la Justice Koen Geen et les autorités de la police pour que l'organisme puisse réaliser une première analyse des images à caractère pédopornographique qui lui sont signalées.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK