Diabète: une molécule pourrait régénérer les cellules productrices d'insuline

Un test sanguin - image d'illustration
Un test sanguin - image d'illustration - © TANG CHHIN SOTHY - AFP

Une équipe de chercheurs de l'ULB, en collaboration avec des scientifiques de l'Université Côte d'Azur-CNRS-Inserm-iBV et des chercheurs allemands et danois, ont découvert une molécule qui pourrait être capable de régénérer les cellules produisant de l'insuline chez les diabétiques, fait savoir l'université bruxelloise dans un communiqué lundi. La découverte a été réalisée chez la souris et est partiellement validée chez l'homme. Elle pourrait constituer un nouvel espoir pour les patients atteints de diabète de type 1.

Les chercheurs ont démontré que le GABA, un neurotransmetteur, pourrait induire la régénération des cellules produisant l'insuline. En effet, le diabète, en particulier de type 1, se caractérise par une perte progressive des cellules bêta pancréatiques productrices d'insuline. Ces dernières possèdent une capacité de réplication très limitée. En conséquence, une fois les cellules bêta détruites, les patients ont besoin d'un traitement à vie consistant notamment en des injections quotidiennes d'insuline.

La découverte de nouveaux composés capables de restaurer la masse de ces cellules bêta perdues est donc essentielle. Dans un article publié récemment dans la revue scientifique Cell, les scientifiques ont expliqué avoir découvert que le GABA pouvait induire la transformation des cellules alpha en cellules bêta dans des modèles cellulaires humains, de rat et de souris. "Ces cellules bêta sont pleinement fonctionnelles et capables de corriger un diabète induit chimiquement dans un modèle 'in vivo' de souris", est-il souligné dans le communiqué.

Cette découverte est potentiellement intéressante pour le développement de nouveaux traitements contre le diabète. En Belgique, on estime que plus de 600 000 personnes sont diabétiques.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK